Menu Fermer

5 choses à savoir sur la Honda CBR1000RR 2020

Cet article a été rédigé par Troy Siahaan et traduit par Accessoires Moto. Les produits sont sélectionnés de manière indépendante. Accessoires Moto perçoit une rémunération lorsqu’un de nos lecteurs procède à l’achat en ligne d’un produit mis en avant.

Une fois par an, Honda aime bien se muscler et rappeler à tous qu’il’s Honda, et quand son équipe d’ingénieurs et de designers le veut, ils peuvent produire des motos cool capables de vous faire complètement sauter les chaussettes. Des motos comme la RC35, la RC45, la RC51 (sans doute), la NR750 à piston ovale, et qui peut oublier la moto de MotoGP, la RC213V-S ? Et bien que nous ne l’ayons pas encore conduite, la CBR1000RR-R Fireblade SP promet de perpétuer cette tradition, et ces mêmes concepteurs et ingénieurs pourront alors retourner à leur travail habituel, qui consiste à concevoir des choses comme la DN-01 et la NM4.

Le vélo que vous voyez ici n’est pas le Triple R. Il s’agit d’une CBR1000RR de 2019. C’est une double R. Nous rêvons toujours de rouler en Triple R, en fait, et alors que le monde fait de son mieux pour surmonter cette vague de Coronavirus, nous avons récemment mis la main sur ce savoureux exemple de CBR-RR et nous avons parcouru quelques kilomètres avant d’esquiver nous-mêmes cette apocalypse de zombies. Voici donc 5 choses à savoir sur la Honda CBR1000RR 2020.

Modèle de base

Les photos ici sont celles de la CBR1000RR de 2017, mais elle est identique à celle de 2020. Même les graphiques sont presque identiques.

L’attention portée à la nouvelle RR-R SP s’est perdue dans le fait que la Double R continuera à circuler en 2020’s le marché américain en tant que modèle de base à 16 499 $, alternative à la Triple R à 28 500 $. Pour le prix, vous obtenez toujours une sacrée belle moto, complète avec un quatre cylindres de 998 cm3, un ensemble électronique et une suspension Showa analogique. Il y a encore beaucoup de place pour l’amélioration, mais ce n’est pas un mauvais point de départ. À moins que vous ne deviez avoir le Triple R, ce n’est pas une mauvaise alternative.

Châssis agile

Modèle 2017 Honda CBR1000RR SP présenté.

Le châssis CBR est étonnamment agile et agile, ce qui est un point brillant qui complète bien son poids svelte de 428 livres. Que ce soit sur une piste, sur une route sinueuse ou simplement sur l’autoroute, avoir une moto réactive ne peut’tre considéré comme autre chose que comme un point positif. Ce Double R perpétue la tradition de Honda&rsquo.

Electronique

La bonne nouvelle est que la CBR dispose d’un ensemble électronique basé sur l’IMU de Bosch qui comprend les éléments importants comme le contrôle de traction, le contrôle des roues et l’ABS. Les autres caractéristiques électroniques comprennent des modes de puissance sélectionnables et le freinage moteur. Toutes les informations pertinentes sont affichées sur un écran TFT clair, bien que petit, et les fonctions fonctionnent suffisamment bien (mais pas aussi bien que les progiciels électroniques plus contemporains, ce qui montre à quel point les progrès sont rapides dans ce domaine).

Ce qui m’a gêné, c’est qu’il était très compliqué de modifier les paramètres. I’m a l’habitude de déterminer quels boutons doivent être enfoncés, maintenus ou les deux, pour obtenir les résultats souhaités sur les différentes motos que nous testons, mais la Honda s’est avérée un peu plus difficile que je ne l’avais prévu. Les boutons, et la séquence dans laquelle ils ont été enfoncés ou maintenus, n’étaient pas intuitifs pour moi. Néanmoins, nous avons fini par modifier les réglages que nous voulions et nous étions en route.

Le point plat de l’APE

A l’intérieur de ce moteur limité par l’EPA, il y a au moins 10 chevaux supplémentaires qui attendent de sortir.

Certes, ce n’est pas la faute des Honda, mais quand nous avons mis le CBR sur le banc, il sonnait terriblement faible lorsqu’il atteignait la ligne rouge. Il s’avère qu’il s’agit d’un point plat flagrant de 10 500 tr/min jusqu’à son plafond de 13 500 tr/min. Comme dans le cas de la Honda&rsquo, la puissance de la voiture plafonne littéralement dans cette fenêtre de 3 000 tr/min. La seule raison que l’on puisse voir pour quelque chose comme ça est la tentative de Honda&rsquo de plaire aux régulateurs du gouvernement qui ont mis en place des règles et des règlements sur le bruit et les émissions. Notre moto d’essai (“only&rdquo) a développé 149 chevaux, mais il est évident que le potentiel de la CBR est plus important une fois qu’elle peut respirer librement.

Excellent vélo de route

Imaginez-vous en train de faire un tour de petit déjeuner le dimanche matin avec ces légendes. Pouvez-vous les nommer ?

Sur le papier, la CBR1000RR n’a’tre aucun poste de dépense unique pour la distinguer réellement de ses concurrents. Cependant, à la manière typique de Honda, la CBR réussit comme une somme de ses parties &ndash ; en particulier dans la rue, où la performance pure et simple n’est’pas un gros problème. Elle démarre au ralenti en douceur dès que vous appuyez sur le bouton, l’embrayage est doux et s’engage exactement là où vous le voulez, et même si la transmission est vraiment analogique (même pas un changement de vitesse rapide pour les passages de vitesse supérieurs), le cliquetis des vitesses à l’ancienne est d’une douceur soyeuse. En ce qui concerne les motos de sport, l’ergonomie est gérable (je déteste toujours rouler en moto de sport dans la rue), et il n’y a pas non plus de chaleur du moteur ou de l’échappement qui fait rôtir vos parties basses. Et puis, bien sûr, vous avez la puissance d’un litre de moto qui vous permet de rouler plus vite que vous ne le devriez… comme le prouve le PV que j’ai reçu.. ;

Le poste 5 choses à savoir sur la Honda CBR1000RR 2020 est apparue pour la première fois le Moto.com.