Menu Fermer

MO Testé : Revue des gants Alpinestars SP X Air Carbon V2

Cet article a été rédigé par Evans Brasfield et traduit par Accessoires Moto. Les produits sont sélectionnés de manière indépendante. Accessoires Moto perçoit une rémunération lorsqu’un de nos lecteurs procède à l’achat en ligne d’un produit mis en avant.

Ce que j’aime le plus dans le changement de saison, c’est de me familiariser à nouveau avec les différentes pièces du matériel d’équitation. Par exemple, le temps qu’il a fait récemment à la fin du printemps m’a fait sortir mon équipement ventilé, et j’ai découvert, une fois de plus, combien j’aime les gants Alpinestars SP X Air Carbon V2. Combien cela représente-t-il ? Eh bien, je les porte avec un équipement d’équitation qui ne’commence pas par la lettre A, ce qui, selon les représentants des relations publiques des autres fabricants d’équipement, n’est pas une chose appropriée pour un journaliste automobile. Voyons un peu ce que contient un gant que j’aime bien, d’accord ?

Ce gant court et aéré pour temps chaud est doté d’un châssis construit à partir d’une combinaison de cuir perforé et de mailles extensibles, qui&nbsp ; explique à la fois le confort et la brise rafraîchissante qu’il apporte&ndash ; assez, en fait, pour se rafraîchir pendant la baisse de température printanière après la tombée de la nuit. Les doigts pré-courbés sont munis de panneaux en accordéon pour le rembourrage et la facilité de mouvement, tandis que les couches protectrices en cuir à coutures extérieures sont perforées. Bien que la plus grande partie des doigts intérieurs soit en cuir, un tissu en maille donne une impression de fraîcheur dans les entrejambes, là où les doigts rencontrent la main. Comme pour tous les gants de performance Alpinestars, le petit doigt reçoit un support en cuir pour l’empêcher de se déformer et de s’éloigner du reste des doigts en cas d’accident. Un autre ajout intéressant est le bout de l’index compatible avec l’écran tactile sur les deux gants.

La protection des doigts est formidable. Notez comment le petit doigt est attaché à l’annulaire.

Le corps principal du gant est constitué d’une formidable protection des articulations en carbone &ndash ; avec un rembourrage intérieur &ndash ; sur le dos de la main. Un gousset à l’arrière de l’armure en carbone lui permet de se soulever lorsque le gant s’agrippe au guidon. En plus d’offrir un ajustement plus confortable, ce gousset offre un endroit pour les perforations, permettant à l’air chaud de s’échapper de l’intérieur &nbsp ;

Les paumes ont une couche de base en cuir avec une couche supplémentaire couvrant le talon de la main autour de l’extérieur et jusqu’à son point de rencontre avec le petit doigt. Au centre de cette partie en cuir, un curseur de paume dur empêche le cuir de s’accrocher et de déclencher une chute dans une glissière. Au sommet de la paume, une section synthétique caoutchoutée assure la préhension des poignées. Le même matériau s’enroule autour de la partie intérieure du pouce, où il s’enroule autour de la poignée. (Vous voyez ce que j’ai fait là ?) Il est intéressant de noter que la zone du pouce et de l’ongle n’est protégée que par le tissu maillé, où la grosse articulation du pouce reçoit du cuir et un coussinet de taille importante.

Les paumes offrent à la fois une meilleure adhérence aux barres et une protection contre les chocs et les glissements.

La protection varie sur la fermeture du poignet en fonction de la probabilité d’un glissement sur ce point. Par exemple, la partie extérieure et le dos de la fermeture sont recouverts de cuir perforé et de mailles respirantes, le tout soutenu par un rembourrage. La face inférieure, où se ferme la fermeture auto-agrippante, est dotée d’une couche de base constituée d’un épais matériau rembourré de type néoprène. Dans l’ensemble, j’aime le choix du matériau des poignets car sa compacité permet au gant court de se glisser facilement sous diverses vestes, tout en laissant de la place pour que de l’air frais puisse s’infiltrer.

Alors que j’entame mon deuxième été avec ces gants, mes plaintes sont peu nombreuses. Tout d’abord, le nom : SP X Air Carbon V2 Glove. Cela ressemble à un manifeste de pièces, pas à un nom de produit. Deuxièmement, le tissu en maille sur le dessus des deux pouces devient flou car le tissu est constamment agressé par le crochet et la boucle lorsque les gants sont fourrés dans mon casque. Et puis il y a la fermeture auto-agrippante qui a commencé à s’enrouler à son extrémité. Cela ne menace pas de l’empêcher de maintenir le gant en place, mais il s’est accroché à la doublure en tissu de quelques vestes.

L’usure gênante du dos du pouce due à la fermeture auto-agrippante.

Étant donné qu’Alpinestars est un fabricant d’équipements haut de gamme, vous’espérez probablement payer un joli penny pour des gants complets comme le SP X Air Carbon V2. Eh bien, ils ne coûtent qu’une pièce de 5 cents en dessous de 100 dollars, ce qui me semble être une bonne affaire. Le gant SP X Air Carbon V2 est disponible en quatre couleurs : noir, noir/blanc (mon choix), noir/blanc/rouge fluo, et noir/blanc/rouge vif. Si vous’cherchez un gant de sport cool pour le temps chaud, le gant SP X Air Carbon V2 mérite plus qu’un second regard.

La fin de la fermeture à crochets et à boucles commence à s’enrouler.

Achetez le gant Alpinestars SP X Air Carbon V2 ici

Nous nous engageons à trouver, rechercher et recommander les meilleurs produits. Nous percevons des commissions sur les achats que vous effectuez en utilisant les liens de vente au détail dans nos revues de produits et autres articles. Pour en savoir plus sur le fonctionnement de ce système.

Le poste MO Testé : Revue des gants Alpinestars SP X Air Carbon V2 est apparue pour la première fois le Moto.com.