Menu Fermer

L’Allemand Jochen Zeitz à la tête de Harley-Davidson – Écrivain à moto

Cet article a été rédigé par Mark Hinchliffe et traduit par Accessoires Moto. Les produits sont sélectionnés de manière indépendante. Accessoires Moto perçoit une rémunération lorsqu’un de nos lecteurs procède à l’achat en ligne d’un produit mis en avant.

Jochen Zeitz, né en Allemagnea été nommé nouveau PDG et président de l’emblématique société américaine de motos Harley-Davidson.

Jochen a été nommé directeur général par intérim après avoir été patronMatt Levatich a été licencié en février.

“En cette période de crise extraordinaire, ma première priorité est le bien-être de notre communauté H-D alors que j’exécute les efforts de notre plan d’intervention COVID-19 pour stabiliser l’entreprise, reprendre les opérations et se remettre sur pied,” dit-il dans un communiqué de presse.

“Je dirige également une révision nécessaire et complète de la structure, du modèle opérationnel et de la stratégie de la société, alors que nous nous adaptons aux nouvelles réalités post-COVID-19.”

Lors des derniers résultats trimestriels, Jochen a également exposé son plan quinquennal, qu’il a appelé “Rewire”.

Il s’agit notamment de se concentrer sur les “vélos rentables du patrimoine” tout en s’engageant à se diversifier le voyage d’aventure, la nouvelle gamme Streetfighter et les motos électriques.

Agé de 57 ans, il a une longue histoire d’entreprise, dont 18 ans comme patron de la société allemande d’articles de sport Puma.

En dehors de Harley, il a servi dans plusieurs conseils d’administration, dont la société de produits de luxe Kering, la holding Cranemere et le Kenya Wildlife Service.

Jochen a également fondé la Fondation Zeitz pour soutenir des solutions durables qui équilibrent la conservation, la communauté, la culture et le commerce.

Jochen explique la stratégie de Rewire

Mais nous sommes plus intéressés par les projets de M. Harley qu’il a récemment exposés dans sa stratégie quinquennale Rewire visant à “étendre ses activités au-delà des produits et des marchés traditionnels”.

Cependant, il poursuivra la stratégie “More Roads” introduite par Matt pour former davantage de nouveaux conducteurs et introduire 100 nouveaux modèles en 10 ans.

Ils comprennent le LiveWire électrique et autres produits électriquesainsi que le modèle Pan America Adventure et les gammes Streetfighter et Custom, tous refroidis à l’eau Moteurs Revolution Max.

La plateforme Harley Revolution Max comprend la Pan America et le Bronx Streetfighter

Cependant, Jochen affirme qu’ils ont “sur-indiqué les nouveaux cavaliers et la croissance du marché et ont perdu de vue les sources de profit essentielles”.

“Nous avons fait des progrès avec notre ligne de produits et, dans une certaine mesure, avec notre clientèle, mais le profit est à la traîne et nos attentes sont déraisonnables, surtout compte tenu de l’environnement économique que nous allons probablement rencontrer, car l’effet d’entraînement COVID-19 sera probablement présent pendant un certain temps”, dit-il.

Il demande que la stratégie More Roads soit “réévaluée”.

Sa stratégie Rewire est son “manuel pour les prochains mois, menant à un nouveau plan stratégique de cinq ans que nous partagerons lorsque la visibilité de l’avenir reviendra”.

Pour mettre en œuvre ce plan, il a lancé une restructuration de la gestion interne et a créé une table ronde des PDG de “certains concessionnaires et anciens dirigeants de Harley-Davidson”.

The Rewire partie 1

La première partie de la nouvelle stratégie consiste à “renforcer notre force principale et à mieux équilibrer l’expansion dans de nouveaux espaces”.

Nous pensons que cela signifie plus de croiseurs et de touristes traditionnels avec un certain assouplissement des nouveaux produits dans de nouveaux domaines tels que le tourisme d’aventure.

Les fans de Harley devraient être contents, même si beaucoup d’entre eux voudront simplement que Harley ramène la V-Rod et la Dyna.

Harley-Davidson Low Rider Dyna FXDL

Dyna Low Rider

2016 Harley-Davidson V-Rod Muscle air-cooled

Muscle V-Rod

Il ne s’engage pas à revenir à ces modèles, mais déclare que “nous allons développer nos vélos rentables et emblématiques du patrimoine pour enthousiasmer nos clients actuels”.

“Nous restons également engagés dans le tourisme d’aventure, le Streetfighter et l’avancement de nos efforts dans le domaine de l’électricité”, dit-il.

The Rewire partie 2

La deuxième partie de la stratégie consiste à se concentrer sur “les marchés, les produits et les clients qui offrent le plus de profit et de potentiel”.

Si cela inclut les ventes intérieures, Harley “réduira notre champ d’action, notre temps et notre énergie dans les pays et les segments de marché les plus critiques qui peuvent faire bouger l’aiguille pour nous aujourd’hui”.

Nous ne nous attendons pas à ce que cela signifie un retour en arrière sur les marchés traditionnels tels que l’Australie, la Nouvelle-Zélande et l’Europe.

Toutefois, le marché difficile de la Chine pourrait en souffrir car ils “simplifient le modèle de couverture du marché et réduisent les coûts du processus”.

The Rewire partie 3

La troisième partie de la stratégie consiste à modifier le calendrier de lancement des nouveaux modèles.

Harley a l’habitude de lancer sa nouvelle gamme en août lors de la réunion mondiale des concessionnaires, avec peut-être un ou deux modèles en milieu d’année en février/mars.

Cela a toujours semblé étrange étant donné que le mois d’août est proche de la fin de la saison de l’équitation dans l’hémisphère nord.

Jochen dit qu’ils vont “réinitialiser” les lancements de nouveaux produits “pour la première fois de notre histoire récente afin de les aligner sur le début de la saison de l’équitation”.