Menu Fermer

L’ancien patron de Norton va vendre des propriétés – Motorbike Writer

Cet article a été rédigé par Mark Hinchliffe et traduit par Accessoires Moto. Les produits sont sélectionnés de manière indépendante. Accessoires Moto perçoit une rémunération lorsqu’un de nos lecteurs procède à l’achat en ligne d’un produit mis en avant.

Les propriétés appartenant à l’ancien patron de Norton Motorcycles, Stuart Garner, ont atteint le marché à 13 millions de livres sterling, soit un million de moins que le montant qu’il doit aux investisseurs.

Le mois dernier, Garner a été condamné à rembourser 14 millions de livres aux retraités qui a investi dans des fonds de retraite sans savoir qu’il utilisait malhonnêtement l’argent pour soutenir sa société de motos en difficulté.

L’ordre de remboursement n’affectera pas Norton Motorcycles qui était acheté en avril par la société indienne TVS qui sont investir massivement et promettre de produire tous les modèles actuels et promis ainsi que certains nouveaux modèles.

Le Médiateur des retraites du Royaume-Uni poursuit maintenant Garner pour qu’il rembourse les fonds de trois régimes de retraite qu’il a mis en place et qui ont frauduleusement fait entrer de l’argent dans son entreprise.

Garner chez lui au château de Donington

Propriétés à vendre

Garner dit maintenant qu’il espère rembourser tout l’argent par la vente d’actifs immobiliers.

Le portefeuille immobilier comprend le Donington Hall, le Priest House Hotel (qui a récemment été géré par Legacy Hotels depuis son entrée en fonction), Hastings House, The Lansdowne Buildings et le Kings Mills Caravan Park, tous situés sur plus de 80 acres.

Leur valeur est estimée à environ 13 millions de livres sterling.

Garner dit aussi que les administrateurs sont assis sur les 16 millions de livres sterling de la vente des actifs de Norton.

L’argent n’est pas “manquant”. Tout est dans l’entreprise et dans ses actifs”, a-t-il déclaré. Business Live.

“Personne ne s’est encore mis d’accord sur le montant de l’investisseur de la pension. Mais avec 16 millions de livres sterling en espèces et plusieurs millions d’actifs immobiliers à venir, il semble probable qu’ils récupéreront la totalité de leur capital.

“J’ai tout perdu avec Norton, donc je n’ai encore aucune idée de ce que l’avenir me réserve.”

Norton Motorcycles Donington Hall factory crowdL’usine de Norton à Donington Hall

Régime de pensions

En 2012 et 2013, 228 retraités ont investi dans des fonds de pension de cinq ans (Commando 2012 Pension Scheme, Dominator 2012 Pension Scheme et Donington MC Pension Scheme) qui ont principalement investi dans Norton Motorcycles.

Garner était le fiduciaire de tous les fonds et le seul directeur de leur fournisseur, Manocrest Ltd.

Les retraités affirment que leur investissement n’a pas été remboursé des années après l’expiration de la période de blocage et que 14 millions de livres sterling d’investissements ont été perdus lors de l’effondrement de la société.

En février, Garner ne s’est pas présenté à une audience publique organisée par le médiateur des retraites pour enquêter sur les plaintes concernant les régimes de retraite

Remboursement

Le Médiateur a publié cette déclaration :

“Le mandataire [Garner] a agi de manière malhonnête et en violation de son devoir d’absence de conflit, de son devoir de ne pas faire de profit et de son devoir d’agir avec prudence.

“Les investissements effectués par [Garner dans Norton] au nom de chacun des régimes ont été réalisés en violation des obligations légales, d’investissement et de droit fiduciaire du fiduciaire.

Le Médiateur a ordonné à Garner d’effectuer un “paiement réparateur” à tous les membres du programme ainsi que de verser 180 000 £ aux 30 demandeurs de fonds initiaux pour “mauvaise administration exceptionnelle causant une injustice”.

Garner, un ancien “tête d’affiche” de l’exportation, a accusé Brexit de la chute de son entreprise.

Norton CEO Stuart Garner Norton Motorcycles pay back“Garçon d’affiche” Garner
Le remboursement des pensions n’est pas le seul souci de Garner, car le gouvernement britannique pourrait enquêter sur près de 8 millions de livres sterling de financement et de prêts à Norton Motorcycles, qui a été placé sous administration en janvier suite au non-paiement de 300 000 £ d’impôts. Alors que les dettes s’accumulaient, Garner et sa femme Susie ont été aperçus en train de dîner dans un restaurant d’élite, The Ivy, où un steak coûte environ 30 £ (environ 60 $A). Les journalistes à moto rapportent également que Garner avait assisté à des événements internationaux de sport automobile et organisé de somptueux lancements de motos. Il a également vécu dans un cadre somptueux au château de Donington, où sont également fabriquées les motos Norton.

Histoires que vous pourriez aussi aimer