Menu Fermer

SoCal Distancing : La côte centrale

Cet article a été rédigé par Ryan Adams et traduit par Accessoires Moto. Les produits sont sélectionnés de manière indépendante. Accessoires Moto perçoit une rémunération lorsqu’un de nos lecteurs procède à l’achat en ligne d’un produit mis en avant.

Quelque chose à propos de la côte centrale de la Californie’elle ne vieillit jamais. Mais ce n’est pas seulement une chose, c’est plutôt un ensemble de choses. La palette de couleurs joue un rôle pour moi. La façon dont le cyprès de Monterey, balayé par le vent, contraste avec son écorce gris pâle lorsqu’il est suspendu à des centaines de mètres au-dessus des falaises déchiquetées. Le bleu foncé inquiétant de l’océan qui passe au turquoise dans les eaux peu profondes où le Pacifique rejoint la côte. Et le littoral lui-même, un mélange d’assemblage franciscain surmonté d’une prairie côtière dorée ;

C’est un paysage que je ne me lasserai jamais de traverser à cheval et d’y camper. En s’aventurant plus au nord vers Big Sur, la route devient sinueuse et même si vous vous trouvez ralenti par la foule des touristes, ce n’est pas un mauvais endroit pour se faire ralentir. Reculez, détendez-vous et appréciez le paysage.

Les lecteurs fidèles de MO peuvent se souvenir d’un histoire impliquant un Oural, ma meilleure moitié, et la côte centrale. Mais même avant cela, les routes qui mènent à Big Sur et qui la traversent font partie de mes escapades locales préférées depuis un certain temps. Il y a tant de petits joyaux et de trésors cachés dans la nature sauvage de cette région ;

Au milieu de la beauté des séquoias côtiers et des criques sauvages se trouve un rappel du rôle que Big Sur a joué dans la construction de la Bay Area. Derrière l’un des ponts massifs de la Pacific Coast Highway&rsquo, se trouve ce qui est aujourd’hui un petit parc national sans prétention appelé Limekiln. Le parc, le ruisseau et le pont tiennent tous leur nom des quatre énormes fours à fer et à pierre installés dans le canyon. Une randonnée relativement courte dans la forêt révèle ces géants du fer, qui se sont maintenant bien oxydés pour s’harmoniser avec les séquoias imposants qui les entourent. D’une certaine manière, il semblerait que mère nature ait fait de son mieux pour ramener les structures à la terre, bien que l’étrangeté de rencontrer ces fours massifs construits par l’homme au milieu d’un terrain aussi tranquille et apparemment vierge, reste.. ;

central coast

Les fours n’ont été utilisés que pendant trois ans à partir de 1887. La Rockland Lime and Lumber Company a établi le site principalement en raison de ses dépôts de calcaire ainsi que de la disponibilité du bois pour alimenter les fours. Chaque four était capable de fondre 100 barils de chaux en poudre par jour. Une fois remplis, les barils étaient acheminés par câble jusqu’aux navires qui attendaient dans ce qui était alors connu sous le nom de Rockland Bay. La chaux était amenée dans la région de la baie pour être mélangée à du ciment pour la construction.&nbsp ;

En 1890, le dépôt de chaux avait été épuisé, tout comme les séquoias qui remplissaient autrefois le canyon. Et aussi vite que l’industrie était arrivée dans la région, elle est partie, laissant les énormes fours à chaux se décomposer lentement tandis que la forêt récupérait la gorge. Grâce au climat du canyon, la région s’est rapidement remise des dégâts et abrite maintenant ce que certains ont appelé le &ldquo ; les séquoias les plus anciens, les plus sains, les plus grands et les plus méridionaux&rdquo ; dans le comté de Monterey.&nbsp ;

Même le canyon lui-même est unique en ce sens qu’il est l’un des plus escarpés de la côte Pacifique. Du niveau de la mer au sommet, le canyon atteint 5 000 pieds en moins de quatre miles. Limekiln appartient maintenant au département californien des parcs et loisirs et se vante de quelques sentiers assez courts, d’un accès à la plage et d’une poignée de campings.

central coast

Le Limekiln State Park n’est que l’un des nombreux petits détails qui font de toute la côte centrale un endroit magnifique à explorer. Les expériences et les souvenirs qui en découlent dureront toute une vie. Laissez-vous aller à trouver quelque chose qui vous parle. &nbsp ;

Le poste SoCal Distancing : La côte centrale est apparue pour la première fois le Moto.com.