Menu Fermer

L’énergie hydraulique est-elle l’avenir des motos ? – Écrivain à moto

Cet article a été rédigé par Mark Hinchliffe et traduit par Accessoires Moto. Les produits sont sélectionnés de manière indépendante. Accessoires Moto perçoit une rémunération lorsqu’un de nos lecteurs procède à l’achat en ligne d’un produit mis en avant.

Yamaha est le premier grand constructeur à donner une certaine crédibilité à la théorie selon laquelle les futures motocyclettes et autres véhicules pourraient être alimentés par l’eau.

En 2016, la société a chargé le designer industriel Maxime Lefebvre de fournir un concept pour une moto Yamaha 2025. C’est dans cinq ans !

Après trois essais, Yamaha vient de publier officiellement des images du prototype de la moto qui ressemble à un modèle XT original de 1975 mais qui est propulsé par l’eau.

Ils l’appellent un moteur H2O en boucle fermée, alimenté par une pompe à eau qui fait continuellement tourner l’eau.

Cependant, Yamaha est à court de détails techniques.

Par exemple, ils ne disent pas ce qui alimente la pompe à eau. C’est peut-être un petit moteur électrique.

Ils ne disent pas non plus quelle sorte d’énergie il produirait.

Tout cela semble très mystique en ce moment. Ou bien l’est-il ?

L’eau et l’énergie des alguesDutch wooden bike runs on algae oil combustion

Deux designers néerlandais ont construit un vélo en bois qui fonctionne à l’huile d’algue et un Sud-Américain a inventé un vélo qui parcourt 500 km avec un litre d’eau.

La moto en bois néerlandaise fonctionne avec de l’huile d’algue cultivée par le scientifique Peter Mooij comme biocarburant.

Le designer Titsert Mans a pensé qu’il était approprié de le mettre dans un vélo fait de matériaux durables comme le bois.

Ils ont écrit un livre, The Thick Algae, pour expliquer leurs principes.

L’inventeur de Sao Paulo, Ricardo Azevedo, affirme que son vélo T Power H20 peut même fonctionner avec de l’eau polluée.

Il utilise une batterie de voiture et l’eau pour produire de l’électricité et séparer l’hydrogène des molécules d’eau. Il en résulte une combustion interne du moteur qui alimente la moto.

Cependant, ne retenez pas votre souffle en attendant que certaines de ces technologies arrivent sur votre vélo.

Le vélo de Ricardo a été révélé en 2015 et aucun fabricant n’a encore relevé le défi de l’introduire dans un vélo de série.

Mais le changement est sûrement à venir et la moto à moteur à combustion interne n’est pas encore morte !

Histoires que vous pourriez aussi aimer