Menu Fermer

Pourquoi je ne roulerai plus jamais sans airbag moto

Cet article a été rédigé par Troy Siahaan et traduit par Accessoires Moto. Les produits sont sélectionnés de manière indépendante. Accessoires Moto perçoit une rémunération lorsqu’un de nos lecteurs procède à l’achat en ligne d’un produit mis en avant.

Il y a trois semaines aujourd’hui, je me suis fait renverser par une voiture alors que je testais un vélo pour un futur article de comparaison. Sur une route de canyon à deux voies, j’approchais d’un virage à gauche. Dans la voie opposée, le conducteur de la voiture a mal évalué sa vitesse pour le virage à droite, a franchi les lignes jaunes doubles et m’a cloué. Je suis passé par-dessus le capot de la voiture, faisant ma meilleure imitation de Superman.

Sur le totem des choses que vous ne voulez jamais qu’il vous arrive à moto, se faire renverser par une voiture doit être assez haut. En plein vol, je me souviens très bien que ma poitrine et mes épaules se sont soudainement resserrées – comme si quelqu’un me serrait faiblement dans ses bras. “Mon airbag !” Je me suis dit, juste avant l’impact avec le sol J’ai atterri sur l’épaule droite, j’ai fait un tonneau, puis je me suis arrêté en position agenouillée. Aussi effrayant que cela puisse paraître, j’ai quitté l’accident, et à part quelques douleurs générales, je vais parfaitement bien.

Quelques minutes après que cette photo a été prise, ma position sur les airbags s’est consolidée.

Mon équipement de sécurité a clairement fait son travail – surtout, mon airbag intelligent Alpinestars Tech-Air 5 m’a protégé de l’impact avec le sol. Il est évident que cet accident aurait pu être bien pire, mais le fait que je n’aie même pas de bleus sur le haut du corps (la zone de protection de l’airbag) et juste un tout petit bleu sur mon genou, pour moi, dit tout ce que vous devez savoir sur l’efficacité des airbags.

Les types d’airbags et leur fonctionnement

Dans un prochain article, nous allons faire une plongée en profondeur dans les airbags, en particulier les airbags intelligents. En bref, il existe deux grands types d’airbags. La version que vous connaissez peut-être mieux est celle des systèmes d’airbags attachés. Au départ, il s’agissait de gilets que vous portiez à l’extérieur avec un cordon attaché à un endroit fixe sur votre moto. Certains fabricants produisent des gilets avec l’airbag intégré, mais en utilisant toujours une attache physique à la moto.

Le gilet airbag Klim Ai-1 est représentatif de tous les gilets airbag actuels. Visuellement, c’est un gilet. La vraie magie se produit à l’intérieur du gilet, où se trouvent les capteurs et l’ECU.

Le deuxième type est ce qu’on appelle les “Airbags intelligents” et si vous regardez le MotoGP, cela pourrait vous être familier. Il existe quelques entreprises qui les fabriquent, mais l’idée générale est la même. Ici, la veste de l’airbag se trouve à l’intérieur de la veste ou de la combinaison, mais contrairement aux airbags attachés, il n’y a *pas* d’attache physique du tout. Il est totalement sans fil et indépendant. Les accéléromètres et les gyroscopes situés dans le gilet communiquent avec un calculateur intégré au gilet, et lorsqu’il détecte un accident (que vous soyez seul ou assisté par quelqu’un d’autre), il déploie l’airbag pour protéger le haut du corps.

Ce graphique du système D-Air Road de Dainese donne un bref aperçu de la manière dont le système est censé fonctionner. En bref, que vous vous emmêliez avec quelqu’un d’autre ou que vous trouviez un moyen de vous séparer de votre moto tout seul, un airbag se déploiera et contribuera à protéger le haut de votre corps.

Confort

Une des questions les plus fréquentes que je reçois concerne le confort du port d’un autre équipement de protection. C’est juste : on ne peut pas nier que les gilets airbag ajoutent une couche supplémentaire qui vous sépare de la circulation de l’air frais. Pourtant, ces airbags intelligents sont construits avec des matériaux en maille pour minimiser l’obstruction de l’air – et ce n’est pas comme s’ils coupaient toute circulation d’air. Une veste non ventilée fera beaucoup plus pour bloquer l’air.

La plupart (mais pas tous) des gilets à airbag électronique sont portés à l’intérieur d’une veste d’équitation, ce qui crée une autre barrière entre la veste et l’air frais. Cependant, dans notre utilisation, cela n’est devenu inconfortable que lors des journées extrêmement chaudes.

Cela dit, il y a toujours un compromis entre le confort et la protection. Pour moi, la plupart des jours, la couche supplémentaire n’est pas très gênante, et même les jours les plus chauds, comme le jour à trois chiffres de mon accident, la chaleur était supportable tant que nous étions en mouvement. Néanmoins, j’ai toujours soutenu que je préfère transpirer que saigner.

Prix/valeur

Je pense que nous sommes tous d’accord sur l’efficacité des airbags, attachés ou non. Cette technologie a permis de sauver un nombre incalculable de vies dans les voitures. Il est donc juste de supposer que cette technologie présente d’énormes avantages pour les motards, quelle que soit la forme de leur conduite. Inévitablement, la question du prix se pose toujours. Les airbags attachés coûtent généralement quelques centaines de dollars, tandis que les airbags intelligents coûtent entre 600 et 1200 dollars, selon le modèle.

Helite, connue depuis longtemps pour ses airbags attachés qui se portent à l’extérieur, ou, par-dessus votre veste, a maintenant sorti un airbag électronique avec un capteur placé sur la fourche qui communique avec l’airbag. Les prix sont encore à déterminer en Amérique. Cependant, les gilets de sécurité attachés se vendent actuellement autour de 500 dollars.

Cela en vaut-il la peine ? Tout comme un casque coûteux (ou même bon marché), un airbag est un autre équipement de sécurité que vous ne voulez jamais tester, mais dont vous serez absolument reconnaissant si vous le faites un jour. Tout comme un casque, un airbag peut faire la différence entre la vie et la mort – et ce n’est pas une hyperbole. Ce n’est pas une hyperbole. Cela devrait être une raison suffisante pour en porter un, mais s’il s’agit vraiment d’une question de dollars et de centimes, considérez alors le coût de votre franchise si vous vous blessez ou si vous blessez votre moto dans un accident et que vous devez compter sur votre assurance. Il y a de fortes chances pour qu’un airbag, même attaché, coûte quelques centaines de dollars de moins.

Et puis il y a le temps d’arrêt inestimable en cas de séjour prolongé à l’hôpital…

Alors, pourquoi est-ce que j’écris cela ?

Parce qu’il est dans la nature humaine de ne pas tenir compte des événements qui ont un impact jusqu’à ce que cela vous arrive ou arrive à quelqu’un que vous connaissez. Si vous avez hésité à vous procurer un airbag, quel qu’il soit, laissez mon expérience du monde réel vous convaincre de ne plus attendre.

Vous vous souvenez de cette photo en haut de la page ? C’est la suite de ce qui s’est passé quelques minutes plus tard. Tout le mérite revient à mon airbag qui m’a permis de ne pas me blesser.

Pour moi, la décision est claire. En fait, je ne roule jamais sur un circuit de course sans en avoir une. Mais je n’ai pas été aussi vigilant sur les airbags dans la rue. Dans mon esprit, j’ai toujours su qu’il serait plus sûr d’avoir un airbag que de ne pas en avoir, mais parfois je devenais complaisant – ou tout simplement paresseux – avant de partir en balade dans la rue et je ne le mettais pas. Je me considère chanceux et reconnaissant de l’avoir porté cette fois-ci, et je ne conduirai plus jamais de moto sans lui.

Je vous suggère de ne pas le faire non plus.

Le poste Pourquoi je ne roulerai plus jamais sans airbag moto est apparue pour la première fois le Moto.com.