Menu Fermer

Location de motos Harley-Davidson : Cinq choses que vous devez savoir

Cet article a été rédigé par Evans Brasfield et traduit par Accessoires Moto. Les produits sont sélectionnés de manière indépendante. Accessoires Moto perçoit une rémunération lorsqu’un de nos lecteurs procède à l’achat en ligne d’un produit mis en avant.

En parcourant les grandes routes avec un gros bicylindre en V entre les genoux, il y a quelque chose de typiquement américain à faire du tourisme sur une Harley-Davidson. Bien que ce ne soit qu’un fantasme pour les non-initiés, ce rêve peut facilement devenir réalité pour tout motocycliste titulaire d’un permis, grâce aux sociétés de location de motos. Nous avons la chance de vivre à une époque où il existe de multiples options viables pour la location de Harley-Davidson. Les grandes entreprises de location (Cavalier d'aigle et Hertz) aux petites entreprises familiales qui desservent une région spécifique aux sociétés d’actions à capital variable en plein essor (Les cavaliers partagent ou Route tordue), nous n’avons jamais eu de meilleures occasions de voir cet immense pays depuis le siège d’une moto louée.

Cependant, la location d’une Harley-Davidson nécessite plus de planification que le simple fait de prendre une voiture au kiosque de location de l’aéroport pour un voyage similaire. Dans cet article, cependant, nous allons passer sur les nécessités évidentes, comme être un motard compétent et titulaire d’un permis de conduire ou quelle assurance souscrire. Ces questions sont couvertes par la location elle-même. Nous allons plutôt jeter un coup d’œil sur les problèmes et les possibilités qu’offre la location d’une motocyclette.

1. Décidez de la catégorie de Harley que vous souhaitez louer

Peut-être que vous montez sur une Harley Cruiser et que vous voulez vous lancer dans un bagger ou un touring en costume, ou peut-être que vous possédez un costume et que vous voulez essayer un touring un peu plus décontracté avec un Heritage Classic ou un Road King. Les locations vous permettent d’élargir la gamme des Harleys que vous avez montées. N’oubliez pas de prendre en compte le type de conduite et le nombre de kilomètres que vous souhaitez parcourir lorsque vous choisissez votre moto. Vous pouvez passer toute la journée sur la selle d’une Breakout, à regarder passer les bornes kilométriques, mais le voulez-vous lorsque des options plus confortables sont disponibles. De même, si vous voulez juste passer quelques jours à bombarder une ville de plage sur deux Harleys avec un copain, voulez-vous vraiment le poids supplémentaire d’un bagger ? Ce sont tous des éléments que vous devez prendre en compte avant de réserver votre location.

2. Recherchez le vélo que vous souhaitez louer

Considérez cela comme l’entrée en matière avant le plat principal de votre visite. Lisez les commentaires sur le(s) vélo(s) que vous prévoyez de louer. Vous découvrirez les points forts et les points faibles avant de prendre la route. Vous ne voulez pas faire le tour du Sud-Ouest américain, avec ses longues distances entre les stations d’essence, sur un vélo avec un réservoir à cacahuètes. De même, vous voudrez probablement étudier la protection contre les intempéries offerte par la monture que vous avez choisie si vous voyagez à haute altitude, comme dans les montagnes Rocheuses, ou par temps lourd, que vous êtes susceptible de rencontrer dans le nord-ouest du Pacifique.

Si vous voyagez pour la première fois sur une plate-forme de tourisme, découvrez le système audio Harley Boom ! et les fonctionnalités qu’il offre aux voyageurs, comme la possibilité de planifier votre voyage et de le télécharger sur le GPS. Décidez si vous voulez utiliser votre smartphone pour écouter de la musique ou si vous devez apporter un iPod ou un autre appareil.

3. Prévoyez une journée “à votre image” avec le vélo

Lorsque vous prenez votre vélo, prévoyez le temps de le ranger et de vous préparer pour votre voyage. Vous roulez à deux avec vos sacoches et votre camion remplis ? Prenez le temps d’augmenter la précharge. Ne prévoyez pas un kilométrage énorme pour votre premier jour. En général, à moins que vous n’ayez la chance de posséder plusieurs motos, il y a une période d’adaptation avec une nouvelle moto. L’embrayage s’enclenchera probablement à un autre moment. Le frein avant peut avoir plus ou moins de jeu et des caractéristiques de freinage différentes. Si la moto est plus grande et plus lourde que celle que vous avez l’habitude de conduire, vous devrez adapter votre technique de conduite. Il en va de même pour la garde au sol et la capacité de virage des vélos. Vous devrez tenir compte de tous ces éléments lorsque vous prendrez la route pour la première fois.

4. Permettre une certaine flexibilité dans vos projets

Bien que la planification d’un voyage soit importante – et constitue une part considérable de l’anticipation d’une aventure à venir – ne créez pas un itinéraire si ambitieux qu’il vous empêche de profiter des découvertes en cours de route. Nombreux sont les voyages en voiture qui ont été améliorés par une rencontre fortuite en cours de route qui mène à un “must” inconnu jusqu’alors, à quelques kilomètres seulement de l’itinéraire prévu. Aussi, prévoyez un peu de temps pour profiter réellement des endroits que vous visitez en passant un peu de temps hors de la moto.

5. Tenez compte de la capacité de charge de votre location

La plupart des gens ont tendance à faire des paquets trop grands pour les voyages. Alors, essayez de vous préparer à charger votre Harley de location en séparant vos affaires en groupes pour les mettre dans chaque sac (et dans le coffre, si vous en avez un). Si vous voyagez seul, vous avez le luxe de transporter un peu plus de choses pour vous, mais pour ceux qui voyagent à deux, il est préférable d’assigner à chacun une sacoche. Pour les voyages de plus de quelques jours, nous avons constaté qu’il est plus facile de faire une ou deux lessives dans un motel après une journée de voyage que d’essayer de mettre plus de vêtements dans les sacoches.

Si vous ne pouvez pas réduire votre équipement à une taille raisonnable avant de quitter votre maison, le travail ne sera pas plus facile lorsque vous serez dans un magasin quelque part pour récupérer votre vélo. Pour ceux d’entre vous qui rendent le vélo au même endroit, vous pouvez toujours laisser le trop-plein derrière vous. Toutefois, les conducteurs de vélos à sens unique n’ont pas ce luxe. Alors, faites le difficile travail de trier vos affaires à la maison.

Faire du tourisme à moto est un plaisir addictif, et le faire sur une Harley-Davidson de location dans une partie de ce grand pays que vous n’avez jamais explorée ne fait que l’améliorer. Si vous suivez ces conseils simples, vous éviterez les pièges les plus courants lorsque vous êtes sur la route. Faire des recherches sur la moto et l’itinéraire, apporter le bon équipement dans la quantité appropriée, charger et régler correctement la moto vous rapportera d’énormes bénéfices sur la route.

N’oubliez pas la crème solaire – ou d’envoyer des e-mails remplis de photos à vos amis et à votre famille jaloux.

Devenez un initié de Motorcycle.com. Recevez d’abord les dernières nouvelles sur les motos en vous inscrivant à notre newsletter ici.

Le poste Location de motos Harley-Davidson : Cinq choses que vous devez savoir est apparue pour la première fois le Moto.com.