Menu Fermer

2021 BMW M1000RR Premier regard

Cet article a été rédigé par Dennis Chung et traduit par Accessoires Moto. Les produits sont sélectionnés de manière indépendante. Accessoires Moto perçoit une rémunération lorsqu’un de nos lecteurs procède à l’achat en ligne d’un produit mis en avant.

BMW a officiellement annoncé son premier modèle M à deux roues avec la nouvelle M1000RR. Basée sur la S1000RR, qui ne s’affaisse pas toute seule, la M1000RR offre un niveau de performance plus élevé, en ajoutant des ailes aérodynamiques et en augmentant la puissance jusqu’à 212 ch tout en réduisant le poids à vide à 423 livres.

Le style reprend celui du S1000RR mais avec l’ajout d’ailettes en fibre de carbone à revêtement transparent. Les ailettes aident à produire plus de force d’appui, contrant les roues tout en aidant le contrôle de la traction et la puissance motrice à fonctionner plus efficacement.

BMW a employé les pilotes du WSBK Tom Sykes et Eugene Laverty et le coureur d’endurance mondial Markus Reiterberger pour tester la nouvelle aérodynamique sur la piste. Au guidon de la M1000RR, Reiterberger a fait un tour de piste à seulement 2,101 secondes de Sykes et 1,590 secondes de Laverty qui ont roulé sur leur moto de course WSBK.

Comme la S1000RR, la BMW M1000RR est équipée d’un moteur Inline-Four de 999 cm3 refroidi par liquide et doté de la technologie ShiftCam, qui permet de régler la vitesse et la levée de la voiture. Pour le modèle M, BMW a ajouté de nouveaux pistons forgés à deux segments de Mahle qui ont été fortifiés avec deux barres transversales supplémentaires dans la boîte. Les nouveaux pistons sont également plus légers de 0,4 onces chacun que les pistons de la S1000RR. BMW a également remplacé les bielles en acier trempé de la S1000RR par des bielles en titane plus longues et plus légères de Pankl. Cela a permis à BMW d’augmenter le taux de compression de 13,3:1 à 13,5:1, tout en augmentant la vitesse maximale du moteur de 14 600 à 15 100 tr/min. Le système ShiftCam est similaire à l’application de la S1000RR, mais la M1000RR utilise un nouveau ressort de soupape d’échappement et des culbuteurs plus fins et plus légers.

Le M1000RR utilise également des entonnoirs d’admission variables avec un servomoteur qui ajuste la longueur des entonnoirs pour optimiser les performances, en particulier à des régimes élevés.

Le résultat, selon BMW, est une puissance maximale de 212 ch à 14 500 tr/min. Le couple maximal reste à un niveau revendiqué de 83,3 lb-pi, mais il arrive à 11 000 tr/min, soit 500 tr/min plus tard que sur la S1000RR. BMW affirme une amélioration notable du couple de 6 100 tr/min à 9 500 tr/min. Pour compenser les forces de traction supplémentaires affectant la roue arrière, le moteur change, BMW a ajouté une dent au pignon de la chaîne, l’augmentant à 46.

BMW a également conçu un nouveau système d’échappement en titane pour la M1000RR qui utilise deux convertisseurs catalytiques à trois voies. BMW affirme que le système d’échappement pèse 17,2 livres, comparé au système de 25,2 livres de la S1000RR.

Le M1000RR utilise un embrayage anti-saut modifié pour un meilleur contrôle du lancement. Le nouvel embrayage n’étant pas auto-renforcé, BMW a dû augmenter la force de précharge sur l’embrayage pour compenser, ce qui a entraîné une traction légèrement plus forte sur le levier.

Le M1000RR offre quatre modes standard (Pluie, Route, Dynamique et Course) plus trois modes Race Pro configurables. Ces modes coordonnent la réponse de l’accélérateur, l’ABS, le contrôle de la traction, le niveau de freinage du moteur et les systèmes de contrôle des roues. Parmi les autres caractéristiques électroniques, citons un limiteur de voie de ravitaillement, le Hill Start Control Pro et le Shift Assistant Pro de BMW qui permet de passer les vitesses sans embrayage. La M1000RR peut également être convertie d’un mode de changement de vitesse conventionnel à un mode de marche arrière à première vitesse pour une utilisation en course.

BMW a apporté quelques modifications au châssis pour optimiser les performances sur piste. L’angle de la tête de direction est légèrement plus plat que sur la S1000RR, et le déport du pont de fourche a été réduit de quelques millimètres. Le résultat est un angle d’inclinaison de 23,6° et un écartement de 3,9 pouces (contre 23,1° d’inclinaison et 3,7 pouces sur la S1000RR). L’empattement total a également été allongé, passant de 56,7 à 57,4 pouces, en partie grâce à un bras oscillant plus long.

La suspension arrière utilise un monoamortisseur révisé avec une plage de réglage plus fine et un nouveau ressort. À l’avant, la M1000RR utilise une fourche inversée de 45 mm similaire à la suspension avant de la S1000RR. Pour la M RR, les ponts de fourche sont fraisés en aluminium massif et anodisés en noir. Les pattes de la fourche ont également été modifiées pour accueillir les étriers de frein personnalisés de marque M de BMW.

Développés à partir du programme WSBK de BMW, les étriers M à montage radial sont des freins Nissin modifiés pour une meilleure performance et un poids plus léger. Les étriers sont associés à deux rotors de 320 mm qui sont légèrement plus épais que les disques de la S1000RR. BMW propose deux versions de plaquettes de frein : une pour une utilisation régulière sur route et une autre fabriquée à partir d’un composé plus adapté à la piste. La roue arrière utilise un étrier fixe à deux pistons avec un disque de 220 mm.

La M1000RR est équipée de série de roues en fibre de carbone pour réduire la masse en rotation. BMW affirme qu’elles pèsent 3,7 livres de moins que les roues en aluminium de la S1000RR. Dans l’ensemble, BMW affirme que le poids de 423 livres est de 11 livres plus léger que celui de la S1000RR.

Comme il s’agit toujours d’une BMW, la M1000RR est disponible avec un certain nombre de packs. Le pack compétition M ajoute un déclencheur GPS, un bras oscillant en aluminium anodisé argent, “chaîne d’endurance M “sans entretienet un siège passager, des chevilles et une housse de siège. Le pack M billet comprend des leviers améliorés, des repose-pieds, des protections de moteur et un protège levier de frein. Le pack M carbone ajoute des enjoliveurs de roues en carbone à revêtement transparent, un garde-chaîne et des couvercles de réservoir latéraux.

La BMW M1000RR 2021 est livrée dans une livrée blanc clair/M Motorsport. Le prix reste à déterminer, mais attendez-vous à une prime importante par rapport aux 17 490 $ du prix de vente conseillé de la S1000RR.


































Le poste 2021 BMW M1000RR Premier regard est apparue pour la première fois le Moto.com.