Menu Fermer

La crainte que le rapport ne dénigre les motards – Motorbike Writer

Cet article a été rédigé par Mark Hinchliffe et traduit par Accessoires Moto. Les produits sont sélectionnés de manière indépendante. Accessoires Moto perçoit une rémunération lorsqu’un de nos lecteurs procède à l’achat en ligne d’un produit mis en avant.

Un groupe de représentants des motocyclistes craint qu’un rapport de l’enquête sur l’augmentation des péages routiers (RTII) de l’État de Victoria ne vilipende les motocyclistes par des représentations inexactes du danger de l’équitation.

Cette décision fait suite aux récents rapports de la police dans la plupart des États qui soulignent l’augmentation du nombre de décès de motocyclistes cette année, mais qui n’ont pas encore reconnu la hausse spectaculaire des ventes de motos neuves et d’occasion au cours de l’année écoulée.

La Motorcycle Riders Association of Australia a publié le graphique ci-dessous, basé sur les données du Bureau australien des statistiques et de la Commission européenne. Bureau de recherche sur les infrastructures et les transports Economics qui montre que les décès de motocyclistes et de scooters ont diminué au cours des dix dernières années.

Le rapport et les recommandations du RTII, qui seront présentés le jeudi 25 mars 2021, devraient présenter des “chiffres caoutchouteux… manifestement élaborés par des non-pilotes”.

Le rapport sera disponible d’ici en cliquant ici le jeudi.

Un communiqué de presse du MRAQ indique que la Commission des accidents de la circulation a signalé que les motocyclistes représentent 1 % du trafic routier mais 19 % de tous les décès d’usagers de la route.

Cependant, en 2020, 5 119 560 véhicules étaient immatriculés en Australie, dont 198 151 motos. Cela représente en fait 3,87 % à l’échelle nationale et une hausse compte tenu de l’augmentation du nombre de motos. Augmentation de 22,1 % des ventes de motos et de scooters l’année dernière.

Dans le même temps, les ventes de voitures neuves ont diminué de 20,5 %.

Et comme les ventes de motos d’occasion ne sont pas incluses dans les données, la proportion de motards pourrait être beaucoup plus élevée.

Le Dr Liz de Rome, chercheur à l’université Deakin sur la sécurité des motos, affirme depuis des années que les motos représentent environ 4 % des véhicules à moteur.

Evoke electric motorcycle

Si on compte les motos non immatriculées, le pourcentage de motos dans la circulation doit être plus élevé. “Les chiffres du TAC ne sont pas fiables”, dit le MRAQ.

“Les chiffres de la TAC font paraître la conduite des motos plus dangereuse qu’elle ne l’est.

“Ces chiffres caoutchouteux peuvent signifier que les personnes qui les assemblent sont incompétentes, ou que la culture anti-moto des autorités routières se manifeste.

“Aucun système ne développe des contre-mesures fiables aux traumatismes routiers sans données fiables sur le trafic et les accidents.

“L’utilisation par le RSV/TAC de chiffres caoutchouteux pour justifier des dépenses et des politiques qui font que les limites de vitesse sont réduites et que des barrières en câble métallique coûteuses sont installées alors que les routes sont dangereusement négligées.”