Menu Fermer

Pneus de moto Pirelli : Tout ce que vous devez savoir

Cet article a été rédigé par Troy Siahaan et traduit par Accessoires Moto. Les produits sont sélectionnés de manière indépendante. Accessoires Moto perçoit une rémunération lorsqu’un de nos lecteurs procède à l’achat en ligne d’un produit mis en avant.

Partager cet article

Imprimer
Envoyer à un ami
Retourner
Imprimer cette page

Fondée en 1872 par Giovanni Battista Pirelli, la société que nous connaissons aujourd’hui pour sa vaste gamme de pneus a connu des débuts modestes dans un secteur différent : les télécommunications. À l’époque, plusieurs nouvelles technologies et industries émergeaient, dont l’énergie et les télécommunications. Dans toute l’Europe, des kilomètres et des kilomètres de câbles électriques et de lignes téléphoniques étaient posés dans le sol et dans l’océan. Tous avaient besoin d’être protégés. C’est alors qu’entre en scène Pirelli et son expertise dans un autre domaine émergent : le caoutchouc. Pirelli fonde une société en commandite, “G.B. Pirelli &amp ; C.”, à Milan, pour produire des articles en caoutchouc élastique – principalement des gaines pour protéger tous ces fils enfouis dans le sol. Selon le Site web de l’histoire de l’entreprise PirelliEn 1873, un an seulement après sa fondation, Pirelli avait déjà une usine à Milan. La production de bandes de calage (qui n’étaient pas exactement des pneus) a commencé en 1885 et, en 1894, les premiers pneus Pirelli ont été fabriqués. vélocipède tire est né.

Giovanni Battista Pirelli

Au cours des 50 années suivantes, Pirelli connaît une croissance rapide, ouvrant des usines partout dans le monde tout en participant aux sports automobiles sur deux et quatre roues. Dans les années 1920, une réorganisation du groupe Pirelli a donné naissance à la Società Italiana Pirelli, le premier groupe italien coté à la bourse de New York. Personne ne se doute que la Grande Dépression se profile à l’horizon…

À travers tout cela, Pirelli a énormément diversifié ses activités. Des vêtements aux produits sanitaires, si quelque chose pouvait être fabriqué à partir du caoutchouc, Pirelli trouvait un moyen de faire partie de cette industrie. En ce qui concerne les pneus, c’est le secteur de l’automobile qui domine l’activité de l’entreprise. L’année 1949 marque le début de la participation de la société au développement de son premier pneu radial pour voiture, le Cinturato. Il faut attendre les années 1980 pour que Pirelli mette au point un pneu radial pour moto, et encore, il n’a été conçu que pour un seul modèle, la Honda VF1000R de 1983.

Pirelli a vraiment pris un tournant dans le nouveau millénaire, en intégrant sa technologie MIRS (Modular Integrated Robotized System) en 2001, ce qui a considérablement modifié le processus de fabrication des pneus de Pirelli. En 2003, la salle technologique CCM (Continuous Compound Mixing) a été introduite pour tester de nouveaux mélanges et matériaux.

Pendant ce temps, Pirelli participe encore à des courses. Mais l’année 2004 a marqué un autre tournant, puisque Pirelli est devenu l’unique fournisseur de pneus du championnat mondial de Superbike – un partenariat qui se poursuit à ce jour. Peu de temps après, le British Superbike Championship – sans doute le meilleur championnat national au monde – a également signé avec Pirelli comme fournisseur de pneus spéciaux.

En tant que pneu spécial pour le championnat du monde de Superbike depuis 2004, Pirelli a utilisé les leçons apprises en course et les a appliquées à l’ensemble de sa gamme de produits pour motos.

Avec les données de deux championnats de haut niveau sur lesquelles s’appuyer, ainsi que les coureurs sponsorisés par Pirelli dans le monde entier, le plus grand bénéficiaire a été le consommateur général, car les offres de Pirelli pour les vélos de route ont progressé à pas de géant au cours des 20 dernières années. D’un point de vue commercial, le fait de s’engager davantage dans la fabrication et le développement de pneus a entraîné la vente de ses autres participations commerciales, y compris ses participations dans les télécommunications – la base même sur laquelle Giovanni Battista Pirelli a lancé la société. Enfin, en 2010, Pirelli a liquidé ses dernières entités extérieures, ce qui lui a permis de se concentrer uniquement sur les pneus.

Aujourd’hui, les motocyclistes qui roulent sur route bénéficient de trois catégories distinctes de pneus Pirelli : Diablo, Angel et Scorpion (Pirelli n’est pas non plus étranger au motocross, mais c’est une histoire pour une autre fois). Diablo est la famille de pneus pour le sport, la piste et la course. Angel est la famille des pneus de tourisme, et Scorpion englobe la gamme des pneus d’aventure et de brouillage de Pirelli pour les motos qui roulent sur route et hors route. Ces trois familles bénéficient des leçons apprises en course, ainsi que des avancées en matière de fabrication et de technologie auxquelles Pirelli s’est consacré.

Table des matières

Diablo Rosso IV

Dernier né de la gamme de pneus sportifs de Pirelli, le Diablo Rosso IV, axé sur la route, vient d’être présenté en février 2021. À l’heure où nous écrivons ces lignes, l’équipe de Motorcycle.com n’a pas encore eu l’occasion d’essayer ce pneu. Cependant, un jeu est en train de nous être envoyé pour remédier à cette situation (et nous ferons une mise à jour en conséquence).

Néanmoins, la famille Diablo Rosso (versions 1 à 3) a fait ses preuves sur les routes. Dans le cas de la Diablo Rosso IV, l’accent a été mis sur les performances de freinage, l’adhérence à l’accélération, la maniabilité rapide et les performances sur sol sec et mouillé pour des motos présentant un large éventail de puissances, des motos d’entrée de gamme aux bêtes de 200 chevaux. Comment cela se passe-t-il ? Voici un petit aperçu.

Le pneu avant est divisé en trois zones utilisant deux composés différents. Le centre est un composé plus dur pour la durabilité et la stabilité au freinage. Sa forte teneur en silice lui permet de monter rapidement en température tout en lui conférant de bonnes performances sur le mouillé. Les côtés sont constitués d’un composé plus souple pour une meilleure adhérence en virage, avec également un taux élevé de silice pour des temps de montée en température rapides.

Pour le pneu arrière, il existe deux solutions différentes en fonction du poids et de la puissance de la moto. Pour les tailles jusqu’à 190/50-17, le pneu est divisé en trois zones, comme pour le pneu avant. Un composé plus dur se trouve au milieu et un plus souple sur les côtés, bien que la chimie et la répartition exactes de la silice et des autres produits chimiques soient différentes de celles du pneu avant.

En commençant par la taille 190/50-17, le pneu est divisé en cinq zones utilisant trois composés différents. Le composé central est riche en silice et plus dur. Le composé intermédiaire est également un composé à forte teneur en silice pour un échauffement rapide et une confiance permettant de pencher rapidement des quantités modérées. Les bords du pneu sont en carbone noir, dans un mélange similaire à celui du pneu Supercorsa SC pour les courses d’endurance, afin d’offrir une adhérence optimale dans les virages aux motos les plus puissantes.

Tout cela, et nous n’avons même pas commencé à parler des profils et de la bande de roulement. Ces deux éléments seront similaires dans la gamme Diablo, avec un profil à la fois réactif et neutre, adapté aux demandes des équipes de course de Pirelli. Le “flash”, signature de Pirelli, constitue le motif de la bande de roulement, et différentes modifications seront apportées à ce motif sur tous les pneus Diablo. Pirelli affirme que ce motif favorise une meilleure uniformité de l’usure tout en évacuant bien l’eau.

Diablo Rosso Corsa II

Se rapprochant davantage de l’extrémité sportive de la famille Diablo, le Diablo Rosso Corsa II a été un solide pneu de route/piste depuis aussi longtemps que l’on puisse s’en souvenir. En fait, Johnny Burns avait de bonnes choses à dire à ce sujet dans sa critique. Pour le citer, en citant Pirelli :

Celui-ci “est destiné aux conducteurs de motos de moyennes et hautes performances qui apprécient un style de conduite sportive dans la rue et pas seulement sur le circuit. Ils désirent un pneu avec un réchauffement rapide, une agilité sportive, une excellente adhérence et des performances constantes, prêt à relever les défis de l’utilisation quotidienne. Pirelli a maintenant transformé les performances sur circuit en polyvalence sur route pour garantir des performances de pointe également sur route.”

Comme le Rosso IV (pas de Corsa), le pneu avant est divisé en trois zones tandis que l’arrière est divisé en cinq. Le pneu avant présente un composé central entièrement en silice, tandis que le composé central de l’arrière est composé à 70% de silice. Les épaules de l’arrière sont entièrement en silice, puis l’avant et l’arrière utilisent des composés entièrement noirs de carbone sur les bords pour une adhérence optimale.

Diablo Supercorsa SP V3

Descendant direct des pneus Supercorsa SC utilisés dans les championnats de course du monde entier, la version Supercorsa SP est un pneu de route qui peut très facilement être utilisé sur le circuit avec les motos sportives les plus puissantes d’aujourd’hui. Mark Miller, testeur invité, coureur de l’île de Man et bon (et rapide !) monsieur tout le monde. prouve mon point de vue quand il a pu essayer les pneus sur les dernières superbikes.

En ce qui concerne les détails, le profil a été révisé une fois de plus sur la V2 en fonction des commentaires des pilotes du World Superbike. Pirelli affirme que cela améliore l’agilité et donne au pilote plus de sensations lorsqu’il se penche. Un nouveau mélange de gomme est utilisé pour le pneu arrière à double gomme afin d’améliorer les temps d’échauffement et d’offrir une adhérence et des sensations plus constantes aux angles d’inclinaison maximum. Enfin, une modification du dessin de la bande de roulement permet de donner au pneu une meilleure uniformité lors de son usure.

Ayant personnellement utilisé ce pneu à plusieurs reprises, avec et sans réchauffeur de pneu, je peux attester de son excellente performance, capable de supporter tout ce que les pilotes les plus rapides peuvent lui envoyer.

Ange GT II

Premier pneu sport-touring de Pirelli, l’Angel GT se concentre sur le kilométrage et les performances par temps de pluie, notamment sur les machines sport-touring d’aujourd’hui. L’objectif secondaire étant de fabriquer un pneu aux caractéristiques de maniabilité neutres, Pirelli s’est concentré sur la structure de la carcasse pour atteindre ces objectifs. Comme c’est souvent le cas pour les pneus S-T, le mélange de gomme contient une forte proportion de silice, à l’avant comme à l’arrière. Cela aide non seulement le pneu à atteindre rapidement la température ambiante, mais lui confère également une bonne adhérence sur le mouillé.

Comme vous pouvez le voir dans la conception de la bande de roulement, l’élimination de l’eau est une priorité absolue. Mais Pirelli affirme également que cette structure permet de maintenir une pression de contact constante pour une usure plus régulière et un meilleur kilométrage. Le pneu Angel original, l’Angel ST, avait un dessin de bande de roulement similaire, avec une image plus prononcée d’un diable au centre. Après un certain nombre de kilomètres, le diable se transformait en ange. Ou peut-être que c’était l’inverse. Quoi qu’il en soit, c’était incroyablement bizarre. Heureusement, c’est toujours un excellent sport-tourer.

Rallye Scorpion STR

Passons au côté aventure et nous avons le Scorpion Rally STR. L’inclinaison du pneu montre clairement qu’il s’agit d’un pneu qui préfère le tout-terrain. Cependant, il offre également des performances impressionnantes sur route. En regardant le profil arrondi, vous pouvez constater que le Scorpion Rally STR emprunte à la division route. Mais sa haute teneur en silice le rend bien adapté aux tâches sur le trottoir, même par temps froid. Si vous craignez que les poignées ne se déchirent, la large surface des poignées aide à dissiper la chaleur de manière plus uniforme, ce qui leur permet de durer plus longtemps.

Si vous vous aventurez dans la terre, les pneus à crampons seront dans leur élément. Les blocs longs et larges n’offrent peut-être pas un niveau d’adhérence digne d’un motocross en tout terrain, mais ils sont solides et capables de mordre le sol. Les pilotes de grosses motos d’aventure devraient être satisfaits du Scorpion Rally STR.

FAQ Pirelli

Les pneus de moto Pirelli sont-ils bons ?

On ne reste pas en activité pendant près de 150 ans par hasard. Pirelli est connu dans le monde entier pour ses excellents pneus dans une variété de catégories de conduite différentes. C’est le résultat d’une recherche, d’un développement et d’une implication constants dans les sports mécaniques. Les leçons apprises en course sont finalement transférées aux produits que vous et moi pouvons acheter dans notre magasin local.

Pirelli est-il meilleur que Michelin ?

Lorsqu’il s’agit de marques très connues comme Pirelli, Michelin et d’autres, l’une n’est pas nécessairement meilleure que l’autre. Il est vrai que ces marques bien connues fabriquent toutes d’excellents produits. Mais chaque entreprise peut avoir des caractéristiques spécifiques qu’elle confère à ses pneus et qui peuvent ou non convenir à votre style de conduite.

Quelle est la durée de vie des pneus de moto Pirelli ?

La durée de vie d’un pneu dépend d’un certain nombre de facteurs – type de pneu, type de conduite, conditions de conduite, type de moto, etc. Les pneus destinés à la compétition auront clairement une durée de vie plus courte que les pneus de tourisme, mais les pneus de compétition auront une meilleure adhérence. Dans leurs catégories spécifiques, les pneus Pirelli sont connus pour durer un nombre de kilomètres similaire à celui des autres pneus de la catégorie. Mais encore une fois, il est presque impossible d’entrer dans les détails de la durée de vie d’un pneu.

Ressources supplémentaires

Rouler avec la gamme de pneus Pirelli Diablo Supercorsa

Testé par MO : Revue des Pirelli Supercorsa TD

Revue des Pirelli Diablo Rosso Corsa

Revue des Pirelli Angel GT

Revue des Pirelli Diablo Rosso II

Revue des pneus Pirelli Angel ST

Nous nous engageons à trouver, rechercher et recommander les meilleurs produits. Nous touchons des commissions sur les achats que vous effectuez en utilisant les liens de vente au détail dans nos revues de produits.En savoir plus sur la façon dont cela fonctionne.

Devenir unMoto.com d’initiés. Recevez en priorité les dernières nouvelles sur les motos en vous inscrivant à notre newsletter.ici.