Menu Fermer

La taxe sur la sécurité des motocyclettes est dénoncée comme une affaire secrète – Motorbike Writer

Cet article a été rédigé par Mark Hinchliffe et traduit par Accessoires Moto. Les produits sont sélectionnés de manière indépendante. Accessoires Moto perçoit une rémunération lorsqu’un de nos lecteurs procède à l’achat en ligne d’un produit mis en avant.

Des millions de dollars provenant de la taxe sur la sécurité des motocyclettes de l’État de Victoria n’ont toujours pas été dépensés alors que les procès-verbaux du comité consultatif ministériel sur les questions relatives aux motocyclettes sont entourés de secret.

Vétéran retraité de l’industrie et porte-parole du groupe d’action pour les deux roues.Stuart Strickland L’OAM est “fortement en désaccord” avec la confidentialité entourant tous les aspects de la taxe sur la sécurité des motocyclettes collectée dans le cadre de la prime de la Commission des accidents de transport dans les immatriculations de motocyclettes d’une capacité de moteur de 126cc ou plus. Cette taxe s’élève à 73,70 dollars par immatriculation.

Le solde des fonds non alloués de la taxe sur la sécurité des motocyclettes est actuellement de 15 477 785 $, ce qui ne représente qu’une légère baisse par rapport aux 18,5 millions de dollars non dépensés à la fin de l’exercice 2014/15.

En 2017, le défenseur de la sécurité routière et auteur Heather Ellis a demandé que la taxe annuelle soit “fortement réduite, de 50 % ou plus”, craignant que le gouvernement de l’État de Victoria ne la considère comme un revenu interne.

Stuart affirme qu’en tant que payeur de la redevance, lui et les autres motocyclistes devraient avoir accès à toute l’information relative à la redevance et a officiellement demandé au ministre de publier les procès-verbaux des quatre dernières réunions du Groupe d’engagement communautaire des motocyclistes.

Toutefois, le secrétariat du Motorcycling Community Engagement Panel a déclaré à Stuart que “comme pour la plupart des comités consultatifs ministériels et les précédents groupes consultatifs de motocyclistes, les procès-verbaux des réunions sont confidentiels, sauf avis contraire du président ou du ministre”.

Le Motorcycling Community Engagement Panel a tenu sa réunion inaugurale le 23 avril 2021 et s’est maintenant réuni quatre fois.

“La confidentialité permet des discussions ouvertes et franches lors des réunions, facilite le développement de nouvelles idées et protège les informations personnelles ou liées à d’autres questions sensibles”, indique le Secrétariat.

“De temps en temps, le ministre ou le président peut demander que des questions spécifiques soient rendues publiques, mais cela se fera au cas par cas. Il n’est pas prévu de modifier cet arrangement.

“Le compte rendu de la réunion sera confidentiel, mais les membres du panel sont encouragés à parler et à promouvoir le MCEP et leur position au sein du panel auprès de la communauté de la circonscription.

CYRIL NEVEU, winner of the 1979 first Motorbike Dakar Rally, on a Yamaha

“Les membres sont censés rechercher activement les opinions, les attitudes et les sentiments d’un large éventail de motocyclistes victoriens sur les questions qu’ils jugent pertinentes.

” Cela peut inclure des discussions sur les médias sociaux, les forums en ligne ou en personne avec d’autres motocyclistes.

“Le ministère des Transports soutient la communication des membres du panel sur les sites de médias sociaux (par exemple Facebook, Twitter) concernant les questions de motocyclisme qui ne sont pas spécifiquement identifiées comme confidentielles.”

L’opposition libérale a précédemment déclaré qu’elle ” envisagerait ” de réduire la taxe.

Rodney Brown, militant de longue date contre cette “taxe injuste”, a souligné que l’enquête sur la sécurité des motocyclettes menée par le Victorian Road Safety Committee a recommandé la suppression de la taxe sur la sécurité des motocyclettes.