Menu Fermer

2021 Honda PCX : essai : Transport alternatif

Cet article a été rédigé par John Burns et traduit par Accessoires Moto. Les produits sont sélectionnés de manière indépendante. Accessoires Moto perçoit une rémunération lorsqu’un de nos lecteurs procède à l’achat en ligne d’un produit mis en avant.

Partager cet article

Imprimer
Envoyer à un ami
Retourner
Imprimer cette page

Je pense que ça a commencé quand j’ai pris un scooter de test chez Honda il y a deux ans. J’ai lu que le dernier PCX150 que MO avait “testé” avant la version 2019 ne dépassait pas les 63 mph, alors j’ai voulu ramener le nouveau chez moi, dans le CO, depuis le siège de Honda à Torrance, en Californie, sans prendre l’autoroute 405. La 405 est la route la plus facile et la plus directe, mais aussi la plus grande chance d’être embouti si vous ne pouvez pas rouler à 80 mph. Si j’avais une pièce de monnaie pour chaque fois que j’ai emprunté l’I-405, l’I-5 et autres, vous ne seriez pas en train de lire ceci car je serais à la retraite. Je connais ces autoroutes comme Mark Twain connaissait le Mississippi. Je ne me suis jamais vraiment vu vivre près de l’épicentre d’une grande mégalopole, mais me voilà 30 ans plus tard. Je dois aimer ça ?

Honda PCX 2021

Honda affirme que son outil ultime pour affronter les environnements urbains avec style a également évolué vers un nouveau niveau de confort. C’est difficile de ne pas être d’accord. Elle est aussi plus rapide et plus douce. Nous roulons, vous décidez.

Score de l’éditeur : 86,5

Moteur
18/20
Suspension
13/15
Transmission
9/10
Freins
7/10
Instruments
4/5
Ergonomie
8/10
Apparence
9/10
Désirabilité
9/10
Valeur
9.5/10
+ Points forts
Pour aller audacieusement là où aucun MOron n’est allé auparavant.
Encore plus rapide au démarrage qu’avant
88 mpg

– Soupirs
Le frein avant est un peu faible et l’arrière est un tambour.
Attention non désirée du sexe opposé
Nous avons eu tort de ne pas prendre une Yamaha SMAX pour la comparer.

Lorsque j’ai essayé de rentrer chez moi en PCX il y a deux ans, j’avais une bonne idée de l’itinéraire à suivre, mais je n’avais pas encore maîtrisé mon Cardo Pack Talk Bold. En fait, tout ce qu’il fait, c’est se connecter à votre téléphone pour annoncer les directions GPS dans les haut-parleurs de votre casque, mais je n’arrivais pas à l’annoncer, et je me suis perdu, j’ai fait demi-tour et je me suis énervé plusieurs fois.

Maintenant que j’ai maîtrisé la Cardo – ou du moins que j’ai trouvé comment augmenter le son – rien ne peut m’arrêter, moi et le puissant PCX, alors que la gentille dame me chuchote des indications à l’oreille : A gauche sur Torrance Blvd, sous la 110, à gauche sur Vermont, à droite sur Del Amo…

Cette maison me semble familière…

Avant l’autoroute

Il s’avère que LA et le comté d’Orange étaient là bien avant la construction du réseau d’autoroutes, et les gens se déplaçaient toujours grâce à un réseau massif de rues de surface. Le comté de Los Angeles, selon Wiki, s’étend sur 4 753 km², et le Bureau of Street Services de Los Angeles affirme que cette zone contient plus de 6 500 km de rues. Comme le dit la chanson, vous pouvez conduire toute la journée et ne jamais quitter LA. Ou alors, traversez jusqu’en Colombie-Occidentale, où je vis, ce qui représente une superficie supplémentaire de 948 miles carrés, dont environ 900 sont pavés. Je pense que ce qui s’est passé, c’est que lorsque le réseau d’autoroutes a été achevé (s’il l’est ?), tout le monde s’est rapidement adapté à l’idée d’aller là où il faut sur l’autoroute. Dans les vieux films, c’était littéralement un jeu d’enfant de se balader dans sa Packard avec la capote ouverte. L’autoroute était si rapide et si pratique que beaucoup de gens (dont la plupart venaient d’ailleurs) ont oublié tous ces grands boulevards, sauf ceux de leur propre petit coin de la ville. Et alors que la ville devenait de plus en plus congestionnée, nous restions assis sur les autoroutes, grenouilles chauffées lentement dans un creuset géant.

Dans les quartiers les plus sordides du “Southland”, comme ils aiment à l’appeler, sortir de l’autoroute pour faire le plein vous expose à certaines des retombées les moins agréables de l’inégalité des revenus, et il est facile après des années de cela de supposer que tout l’endroit est appauvri. Mais bien souvent, il ne s’agit que de ces quelques pâtés de maisons situés au bord de l’autoroute, où tous ceux qui ont pu partir sont partis. Pénétrez un peu plus loin et vous trouverez de jolies petites poches d’urbanité marbrées dans toute la ville géante, comme la graisse dans une belle pièce de bœuf de Kobe.

Mais avant l’arrivée du GPS, il était tout aussi facile de diriger votre Ducati 998 vers des endroits vraiment effrayants de la ville. Les ruelles cahoteuses, l’absence de verrouillage de la direction, les chiens qui aboient, les embrayages qui s’accrochent et l’obscurité qui s’installe ne sont pas une bonne recette pour explorer la ville. Ce n’était jamais le bon moment pour sortir son guide Thomas afin de s’orienter, ce qui n’était pas le cas sur une Ducati de toute façon. C’était une terra incognita.

J’ai apprécié mon trajet de 80 km sur l’autoroute pour me rendre au magazine Motorcyclist à l’époque où la guerre des motos de sport battait son plein. On n’était pas censé changer de file au-delà d’une certaine vitesse, mais cette règle était davantage observée dans la culasse sur une Ducati 998 ou une CBR1100XX. Je me souviens d’avoir suivi plus d’une fois des agents de la CHP, qui semblaient vouloir montrer leurs compétences en matière de changement de voie. Il y a des marques double-jaunes sur la plupart de la 405 pour séparer la voie de covoiturage de la voie de gauche, et les deux ou trois pieds entre les doubles jaunes pourraient aussi bien s’appeler la voie des motos. Se rendre au bureau a été suffisamment vivifiant pour que je ne regrette jamais d’avoir des divertissements à bord, comme le communicateur Cardo dont je ne peux plus me passer. (C’est dommage que le fait de dire que j’aime écouter la NPR génère du courrier désagréable. Je le dirai quand même).

Mais lorsque vous faites la navette, vous êtes toujours pressé. Même si vous avez beaucoup de temps, le fait que tous les autres soient pressés vous presse aussi et augmente votre niveau de stress. Le tremblement de terre de Northridge en 1994 m’a obligé à faire preuve d’un peu de créativité dans les rues de surface, en traversant des parties de Los Angeles que je n’avais jamais vues et en m’ouvrant au monde en dehors de mon couloir personnel de transport à grande vitesse. Une fois les dégâts réparés, c’était le retour aux autoroutes et à la course aux rats.

Avance rapide jusqu’en 2021

Maintenant, je travaille à la maison et j’ai rarement besoin d’être à l’heure partout. Sans trajet, j’ai besoin d’excuses pour aller faire un tour. Personne ne veut plus me donner une Ducati ou une CBR1100XX, mais Honda vient de me prêter un nouveau PCX 2021 amélioré, qui est censé être encore plus rapide que notre PCX 2019 qui allait à 70 mph ! Donc, je pourrais probablement conduire le nouveau scooter à la maison sur l’autoroute, mais je n’en ai plus envie. Je dois remercier ce dernier PCX qui m’a aidé à apprendre à ralentir et à sentir les roses. Les roses et beaucoup d’autres odeurs, dont certaines peuvent être toxiques.

Le rythme de 80 km/h est trop lent pour que je puisse voyager en toute sécurité sur l’autoroute, mais il est plus que suffisant pour East Del Amo Blvd, que vous pouvez prendre juste à l’est de l’autoroute 110 à Torrance et suivre jusqu’à Anaheim après qu’il soit devenu La Palma Boulevard. C’est la ferme Knott’s Berry ! Ou bien prenez à droite sur Atlantic et descendez jusqu’à Carson Avenue, qui vous fait traverser le terrain de golf de Lakewood, puis le parc Heartwell sur la droite pendant plus d’un kilomètre. Ou descendez sur Wardlow, qui traverse El Dorado Park et saute par-dessus la 605 avant de devenir Ball Road et de vous conduire à Disneyland ! Katella devient Willow Street avant de devenir Sepulveda Blvd pour vous emmener jusqu’à LA et OC.

J’ai l’avenue Carson pour moi tout seul. Le parc Heartwell sur la droite.

L’autoroute 405 qui traverse Long Beach n’est faite que de panneaux publicitaires et de murs couverts de suie ; Del Amo Blvd et Carson Avenue sont en fait de temps en temps pittoresques, avec de vraies personnes qui font des choses et promènent leur chien. Même les centres commerciaux les plus minuscules sont plus intéressants qu’une mer de voitures à la traîne et, cerise sur le gâteau, il y a beaucoup moins de circulation.

Des habitants.

Le miracle du GPS

Tout cela grâce au miracle de Waze ou de Google Maps, ou de ce que vous utilisez. Tapez l’endroit où vous voulez aller, choisissez Éviter les autoroutes, indiquez Moto pour votre type de véhicule (pas sûr que ce soit important en ville), et c’est parti. Maintenant que vous disposez d’un navigateur, il ne vous reste plus qu’à profiter de la balade.

Sur une Panigale V4, vous en auriez assez de devoir vous arrêter aux feux et d’être en feu. Sur la PCX, ce n’est pas un problème. Admirez le paysage aux feux rouges (après avoir filtré à l’avant bien sûr). Consultez vos messages. Sirotez une gorgée de votre gobelet dans la boîte à gants du PCX, où il y a un port USB (qui a besoin d’un connecteur C maintenant). Les gens veulent bavarder aux arrêts si vous mettez votre modulaire en place. Pendant tout ce temps, vous écoutez des choses intéressantes à la radio, un podcast, de la musique. C’est ce que vous feriez à la maison, mais vous le faites dans toute la ville sur une petite moto. Et je suis à l’heure, donc…

L’avenue Chapman quitte Fullerton, en direction de Downey, lieu de naissance de Wayne Rainey et lieu du premier McDonald’s.

Même avec moins de trafic, le fait de devoir s’arrêter aux feux rouges prend généralement plus de temps. Mais il y a aussi de longs tronçons sur les grands boulevards où il n’y a pas beaucoup de feux, ou bien vous les passez sans problème, et vous roulez allègrement à 50 ou 60 pendant des kilomètres. La fréquence des feux verts est inversement proportionnelle à la vitesse à laquelle vous êtes pressé. Une moto de sport vous ferait rouler trop vite pour la sécurité. La zone de confort du PCX se situe autour de 50 mph et, en général, elle est beaucoup plus relaxante et pittoresque que l’autoroute, et me laisse avec une impression beaucoup plus positive de ma place dans le monde par rapport à un temps moindre sur une autoroute. J’imagine que ce serait la même chose à Houston, dans la région de la Baie ou dans n’importe quelle autre de nos mégalopoles au climat tempéré et sec.

C’est une aventure.

J’ai toujours voulu aller visiter Tours de Wattsmais je ne l’avais jamais fait jusqu’à ce que le PCX m’inspire. Habituellement, les endroits qui ont la réputation d’être sommaires ne le sont pas une fois que vous y êtes. Pas Watts Towers. C’est sommaire.

Hey, ahhhh, Waze, on est sûr d’aller dans la bonne direction ? Au moment où je m’interrogeais, j’ai vu les tours dépasser l’horizon. En fait, la zone elle-même semblait bien, mais il y avait plus de quelques personnes qui traînaient dans le coin et qui semblaient en colère et ne pas avoir le contrôle total de leurs facultés, ce qui est probablement ce que je serais si je vivais dans un vieux camping-car au bord de la route. Surtout si toutes les roues, sauf une, venaient d’être volées, et que je vivais maintenant dans un vieux camping-car sur des crics branlants, des palettes et d’autres choses. Le parc lui-même était fermé pour le Covid de toute façon, alors j’ai pris quelques photos et je suis parti.

De l’autre côté de la rue des Towers se trouvent quelques jolies petites maisons. Je me demande si l’une d’entre elles appartient à Louis Sauceda, à qui Simon Rodia a légué la parcelle des Tours lorsqu’il a quitté Watts en 1954 ?

Serena et Venus ont appris à jouer sur ces courts à Compton. Personne ne croit qu’une Honda neuve aussi svelte peut être achetée pour seulement 3800 os.

Quelques jours plus tard, nous sommes allés rencontrer Evans au Urth Cafe dans le quartier des arts de LA pour prendre quelques photos, parce que nous sommes comme ça. C’est le quartier des arts parce que c’était le seul endroit où les artistes pouvaient se permettre de vivre, mais il s’embourgeoise maintenant. Certaines parties du vieux LA ne sont pas très accueillantes pour les scooters, notamment celles remplies de milliers de camions transportant des millions de conteneurs sur des trains depuis le port de LA, sur une grille de rues qui a été construite pour des charrettes à bœufs et qui a maintenant de profondes dépressions de traces de pneus dans la chaussée comme l’Appian Way. Sur certaines d’entre elles, il n’y a même pas de place pour qu’un scooter puisse se faufiler – mais je suis sûr que si vous viviez là, vous pourriez contourner les endroits exigus. Au lieu de passer par des terrains de golf et des parcs, ces rues sales sont bordées de dépotoirs et de magasins d’alcool et de beaucoup plus de camping-cars qui n’ont pas tourné une roue dans la joie des vacances depuis longtemps. Malgré tout, c’est un endroit agréable à visiter, ne serait-ce que pour que l’endroit où vous vivez semble positivement bucolique en comparaison.

Il y a toujours beaucoup de choses à faire. Nous construisons un nouveau pont sur la 6e rue au-dessus de la pittoresque rivière LA.

Malgré tout, l’ordinateur de bord numérique de la PCX indique que vous obtenez environ 90 mpg, un chiffre confirmé par ma propre moyenne calculée de 88 mpg. Pour 2021, il y a un monocylindre de 156,9 cm3 plus gros et plus surdimensionné avec la technologie eSP+ (enhanced smart power), utilisant une nouvelle culasse à quatre soupapes et une compression plus élevée de 12:1. Il y a également un nouveau dispositif de réglage hydraulique de la chaîne d’arbres à cames pour éliminer ce point d’entretien. Kevin Cameron devra expliquer pourquoi le nouveau moteur est équipé d’un vilebrequin à roulements à rouleaux de la vieille école, mais la “faible friction” semble être un thème majeur.

La nouvelle PCX est un peu plus vive à 60 mph que la précédente, et fait mal à toutes les voitures qui quittent les feux rouges. Malheureusement, tout est fini à 70 mph indiqué sur la nouvelle PCX, comme sur l’ancienne… on dirait qu’il y a un régulateur de vitesse maximale.

Le débattement des roues avant reste le même qu’auparavant, soit 3,94 pouces, mais à l’arrière, les amortisseurs jumelés offrent un débattement plus important qu’auparavant, soit 3,72 pouces. Grâce à ce débattement et à la combinaison de roues de 14/13 pouces de la Honda, la moto reste parfaitement stable, quelle que soit la chaussée, aux vitesses que vous êtes en mesure d’atteindre, mais elle tourne toujours instantanément et dans un rayon minuscule. La selle est assez épaisse pour atteindre 30,1 pouces de hauteur, ce qui la rend très confortable pour une heure ou deux assis, et les lattes du plancher vous permettent de ramener vos pieds vers l’arrière lorsque vous voyez des bosses arriver pour soulager votre arrière-train et même vous tenir debout.

C’est un endroit agréable pour s’asseoir, et en dessous il y a un peu plus de rangement qu’avant. Et deux crochets pour casque.

À l’arrière, ma passagère numéro un se plaint étonnamment peu lorsqu’elle est de la partie, ou peut-être que je ne les entends pas – dommage que je n’aie qu’un seul Cardo. Le contraste entre ce que Rog dit de moi en tant que motocycliste sûr une fois que nous sommes arrêtés, et ce que je deviens en tant que terrible conducteur lorsque nous sommes dans une voiture en train de communiquer en temps réel, est intéressant.

Malheureusement, le jour où j’ai rencontré Brasfield dans le quartier des arts n’était pas le bon, et je me suis donc rendu au plus vieux McDonald’s du monde, à l’angle de Lakewood et Florence à Downey.

Oui, c’est exactement ce que ma vie est devenue. C’est toujours un plaisir de se lâcher au guidon d’une moto de sport crachant du feu pour une montée de l’Angeles Crest ou une belle balade dans les bois sur une moto ADV. Mais les jours où ce n’est pas le cas, mais que vous ressentez le besoin de sortir sur deux roues, c’est très amusant, d’une manière complètement différente, de rouler 30 ou 45 minutes et de se retrouver dans un endroit où vous n’êtes jamais allé, même si vous vivez ici depuis 30 ans. Ou, si vous devez vous rendre au bureau mais que vous ne devez le faire que quelques jours par semaine, je vous recommande vivement les routes moins fréquentées. Je vais l’appeler Urban ADV. Je veux dire, ma maison est ancienne dans le comté d’Orange, construite en 1963. En termes historiques, cependant, nous découvrons un territoire vierge pour la première fois. Je n’ai pas l’intention de l’arracher aux peuples indigènes. Je viens en paix, à la recherche d’un burrito ou d’une calzone… et occasionnellement d’un Sausage McMuffin. On n’a pas besoin de la remise pour personnes âgées quand on a une autonomie de 100 km.

2021 Honda PCX Spécifications
PDSF
3 799 $ de base ; 3 999 $ avec ABS
Type de moteur
157 cm3 refroidi par liquide, SACT, quatre soupapes
Alésage et course
60 mm x 55,5 mm
Taux de compression
12.0:1
Transmission
Automatique V-Matic à courroie
Suspension avant
Fourche de 31 mm ; débattement de 3,94 pouces
Suspension arrière
Deux amortisseurs ; course de 3,72 pouces
Frein avant
Disque de 220 mm, système de freinage combiné, ABS
Frein arrière
Tambour de 130 mm, CBS
Pneu avant
110/70-14
Pneu arrière
130/70-13
Inclinaison/traînée
26° 30’/3.1 in
Empattement
51.7 in.
Hauteur de la selle
30.1 po.
Poids à vide (revendiqué)
288 lbs.
Capacité de carburant
2,1 gal.
Consommation de carburant observée par le MO
88 mpg
Couleurs
Noir/blanc
Garantie
Garantie limitée d’un an, transférable, kilométrage illimité

Nous nous engageons à trouver, rechercher et recommander les meilleurs produits. Nous touchons des commissions sur les achats que vous effectuez en utilisant les liens de vente au détail dans nos revues de produits. En savoir plus sur la façon dont cela fonctionne.

Devenir un Moto.com d’initiés. Recevez en priorité les dernières nouvelles sur les motos en vous inscrivant à notre newsletter. ici.