Menu Fermer

Jimmy Tested : Veste Linesman Adventure Spec et pantalon Mongolia

Cet article a été rédigé par Jim Hatch et traduit par Accessoires Moto. Les produits sont sélectionnés de manière indépendante. Accessoires Moto perçoit une rémunération lorsqu’un de nos lecteurs procède à l’achat en ligne d’un produit mis en avant.

Le message est arrivé de mon groupe préféré d’amis motards : il y avait une place dans la prochaine aventure de trois jours dans la Vallée de la Mort et retour. Tout se passerait sur des motos de terre, en quelque sorte : ma KTM, une CRF250L et une paire d’Africa Twins. On part de Tehachapi, on traverse la Sierra jusqu’à Bishop, puis on remonte les White Mountains jusqu’à la Vallée de la Mort. C’était l’occasion idéale de tester mon nouveau matériel de la société anglaise Adventure Spec.

J’ai entendu parler d’Adventure Spec pour la première fois sur mon flux de médias sociaux et j’admire depuis longtemps le style et les essais en conditions réelles de ce petit fabricant anglais. Lorsque l’entreprise m’a demandé de créer des illustrations techniques pour une ligne de produits à venir, j’ai décidé de mettre la main à la pâte et d’acquérir une expérience de première main avec leur matériel.

Adventure Spec Linesman Jacket &amp ; Mongolia Pantalon

Depuis 2007, Adventure Spec fabrique en Angleterre du matériel et des pièces détachées pour les petites motos. La devise d’Adventure Spec est “Light is Right”.

Esthétique
9.75/10
Protection
9/10
Confort
9.5/10
Valeur
9/10
Poids
9.5/10
Innovation
9.5/10
Qualité
9.5/10
Options
9/10
Météo
9/10
Désirabilité
9/10
Note de l’éditeur : 92,75%.
+ Points forts
Belle apparence, non ?
Bonne coupe, plusieurs tailles disponibles
Tissu extensible pour la flexibilité

– Soupirs
La fermeture éclair européenne est du mauvais côté
J’espère qu’il pleuvra, mais pas du tout.
Pas de fixation du pantalon à la veste

J’ai obtenu une paire de pantalons Mongolia Trail et une veste Linesman juste à temps. Les deux sont livrés avec une gamme complète d’inserts de blindage Forcefield. J’en ai laissé certains dedans, j’en ai enlevé d’autres à mon goût. Le slogan de la société est “light is right”. Tous les vêtements d’Adventure Spec sont conçus pour l’aventure légère et reposent sur le principe de la superposition : Ne portez que ce dont vous avez besoin quand vous en avez besoin.

J’ai équipé ma fidèle KTM 500 EXC du système de bagagerie Tusk Excursion Rackless, qui comprend un sac de voyage et des porte-bouteilles d’essence. Ce système a vraiment transformé ce qui est essentiellement une moto en terre en une machine d’aventure. Avec les outils, les vêtements, les collations et les pièces de rechange emballés, elle était lourde mais prête.

Piute Montagne

Nous sommes partis de Tehachapi en suivant la célèbre boucle ferroviaire avant de nous enfoncer dans la forêt, remontant les zones récemment brûlées des Piute Mountains vers Chimney Peak et la porte de la Sierra. Ce fut une belle ascension, du désert aux pins épais, qui a poursuivi les membres les plus rapides du groupe. Nous avons croisé quelques pauvres âmes dans la forêt sur des Harley Pan Americas toutes neuves. C’était de la glace ? Non Bruce, juste de la terre normale : Alors que nous les dépassions, nous avons aperçu le reste du troupeau qui attendait dans les fourrés. Ils devaient être 35. Qui étaient-ils et que faisaient-ils ? Peut-être trois d’entre eux nous ont fait signe lorsque nous sommes passés devant eux. Bonne chance et bon vent !

Après quelques heures en selle avec l’équipement Adventure Spec, j’ai pu commencer à évaluer ce qui se passe ici. Non seulement cet équipement est beau, mais il est aussi extrêmement robuste et confortable. La veste s’est adaptée à ce changement et m’a gardé au chaud et au frais en même temps, si cela a un sens.

La veste Linesman d’Adventure Spec est une couche extérieure souple, coupe-vent et respirante, renforcée par du Kevlar, conçue pour les randonnées et le dual sport dans des climats généralement secs. De larges aérations à l’arrière, des poches de poitrine avec doublure ventilée, des poches arrière zippées et des manches amovibles offrent de nombreuses possibilités de rangement et de refroidissement selon les besoins. L’armure Forcefield Isolator de niveau 2 pour le dos, les épaules et les coudes est incluse et s’enlève facilement ; elle est certifiée CE EN17092 pour une utilisation en moto. Léger, confortable et raffiné, AS affirme que le Linesman ne pèse que 914 grammes, soit 2 livres. $389

Certains endroits dans le Nevada vous permettent de l’ouvrir (désolé pour les pierres, Mark).

La construction superstretch n’entrave pas la partie supérieure de mon torse de Sasquatch comme c’est le cas pour de nombreuses vestes que je possède. J’ai fini par laisser la Linesman sur moi toute la journée, ce qui était une première pour moi. Je n’ai fait qu’ajuster les aérations pour contrôler ma température, surtout sur les sections de rochers à tête de bébé et de cottonmouth à piste unique. Idem pour le pantalon Mongolia Trail, qui a des aérations super longues au niveau des jambes, faciles à dézipper quand ça chauffe.

Nous avons emprunté le Sherman Pass et la 9 Canyon Road, pour nous enfoncer dans le désert en passant par la 395. Nous allions faire le plein et emprunter des sections de la California Backcountry Discovery Route (CABDR), en alternant l’est et l’ouest de l’autoroute, en direction de l’arrêt de la nuit à Bishop. En passant par Lone Pine et les Alabama Hills, nous avons trouvé de belles sections techniques longeant la base de la Sierra enneigée, en vue du tout-puissant Mont Whitney. Sans lumière du jour ni volonté de vivre pour certains d’entre nous, grâce aux têtes de bébé, nous sommes arrivés à Bishop et à notre première chambre. Pas de camping ici les gars, c’est douches et Bacon Burgers pour nous quatre. Le premier jour, nous avons parcouru 274 miles, et jusqu’à présent, tout va bien – l’homme, la machine et le matériel tiennent la route. Pas de frottements ni de plaintes d’aucune sorte.

Le deuxième jour a été une folle affaire avant le lever du soleil, commençant par une tournée de burritos géants en couches pour bébés à l’incontournable Mahogany Meats. Nous avons quitté la ville immédiatement, en serpentant sur la piste de Silver Canyon et en atteignant le sommet à 10 400 pieds, avec des vues superbes sur la vallée et la ville de Bishop.

C’est l’Alaska, là-bas ?

Au sommet, nous avons traversé une section de l’ancienne forêt de pins Bristlecone, toujours un plaisir de voir les plus vieux êtres vivants sur terre. En descendant l’arrière, l’itinéraire suit Silver Creek, avec des sections dans le ruisseau et peut-être une douzaine de traversées profondes. L’équipement a bien fonctionné et m’a gardé super sec, bien qu’Adventure Spec dise que ce matériel est plus “splashproof” qu’imperméable. Certaines sections étaient glaciales et me faisaient transpirer en même temps – des conditions délicates pour n’importe quelle veste, mais j’adorais la Linesman.

Quelque part sur le CADBR…

Après avoir quitté les forêts de pins et les camps miniers abandonnés des White Mountains, nous avons emprunté quelques pistes simples dans les arbres de Josué et les canyons à fentes du haut désert avant de nous retrouver dans des paysages de sable de plus en plus plats et étendus, quittant la Californie pour le Nevada. Notre prochain arrêt était l’étrange mais merveilleuse petite ville fantôme de Gold Point. Nous avons été accueillis par le propriétaire et nous nous sommes reposés dans la vieille taverne excentrique tout en étant divertis par l’intrépide gardien avec des histoires de Jim Morrison dans les années 1960 à Venice Beach.

Je tiens également à remercier mes excellents pneus MotoZ. Le Tracteur Enduro S/T est devenu mon pneu avant de prédilection et un élément permanent. J’ai essayé le nouveau Tractionneur RallZ à l’arrière. Les grosses molettes ont bien résisté au mélange de terre et de pavé.

En quittant Gold Point, nous sommes descendus dans la Vallée de la Mort, en faisant des sauts de plus en plus importants dans l’horizon sans fin. Quelques-uns d’entre eux se sont faufilés dans mon dos, lançant mes plans les mieux conçus dans le style Flying W. En arrivant par derrière, je n’ai jamais été aussi heureux de voir la ville fantôme de Rhyolite, qui signifiait que nous approchions de notre deuxième nuit à Beatty, Nevada. Le deuxième jour n’était que de 150 milles mais semblait trois fois plus long – une journée complète de conduite intense et fatigante.

Le pantalon Mongolia Trail, conçu pour l’aventure, le trail et le dual-sport, est fabriqué en nylon balistique 1000D résistant dans les zones d’abrasion. Les grandes fentes d’aération zippées sur les cuisses laissent passer beaucoup d’air frais. Le tissu lavable et résistant à la chaleur pour les genoux est censé durer plus longtemps et être plus performant que le cuir, et il est conçu pour s’adapter aux genouillères – ou vous pouvez insérer une armure dans la poche interne du genou. Une boucle de cheville ” fit once ” garantit que les jambes restent fermées. Poids – 1510 grammes, selon Adventure Spec, soit 52,4 onces, soit 3,3 livres. Pas mal. $385

L’équipement Adventure Spec était comme une vieille paire de pantoufles à ce stade, super confortable. Le pantalon passe par-dessus la botte et est doté d’un système de boucle ” set-it and forget-it ” : au début, je n’étais pas sûr d’en avoir besoin, mais après avoir été malmené toute la journée, le pantalon n’avait pas bougé et se sentait très bien par-dessus ma nouvelle botte. Alpinestars Tech 7. Une nuit tôt au lit a été interrompue par mon colocataire Mark qui a sauté en l’air, alarmé : “Des crétins s’en prennent à nos vélos !”

Hmmm, ils l’étaient en effet. De vrais ânes, les ânes qui se promènent en liberté dans la région, pas les ruffians locaux.

Le troisième jour sera consacré aux vieux favoris de la Vallée de la Mort ; une boucle de Titus Canyon, le cratère volcanique et une course jusqu’à Teakettle Junction et au-dessus de Hunter Mountain. Nous étions juste en avance sur le mauvais temps tout le temps et une grosse tempête était sur le point de frapper. Nous savions que nous devions quitter cette montagne, sinon la tempête de neige qui s’annonçait allait faire des ravages ce soir. Nous ne sommes pas sûrs d’avoir été la dernière équipe à passer Hunter, mais nous n’étions pas loin. Nous avons réussi et sommes rentrés à la maison.

Je n’ai rencontré aucun problème avec la machine ou le matériel, tout en étant super confortable tout le temps. Je fais de la moto depuis longtemps, et le pantalon Mongolia Trail est peut-être le vêtement le mieux fait que j’ai jamais possédé. Vous pouvez sentir qu’il est substantiel et pourtant très spacieux. Lorsque j’ai reçu la veste Linesman pour la première fois, elle était presque trop jolie pour qu’on la batte. Je l’ai portée pour quelques sorties en vélo de ville et je l’ai adorée. Après notre grande journée de trois jours, elle était toujours aussi belle et s’est parfaitement lavée. Le retrait de l’armure Forcefield est très facile. Elle est si belle que vous pourriez même la porter pour dîner. Jusqu’à quel point un pilote de moto de cross peut-il être habillé ?

Nous venons en paix pour toute l’humanité.

Les températures variaient entre 30 et 70 degrés, et l’équipement Adventure Spec a fait face à tout cela, me gardant relativement frais et relativement calme tout au long de la randonnée. Il n’y a pas de couches à gérer, mais la conception et la coupe de la veste et du pantalon permettent d’ajouter des couches en dessous ou par-dessus selon les besoins ; Adventure Spec offre plusieurs options. Je porte un Chemise de compression Icon Field Armor qui s’adapte parfaitement en dessous, ainsi que des genouillères en bas. Je mesure environ 6’2″ et j’ai pris une veste XL et un pantalon 38 Long ; ces tailles sont précises et ce que j’ai l’habitude de porter.

Veste Adventure Spec Linesman – Spécifications
Couleurs
Gris/noir
Tailles
S, M, L, XL, 2XXL, 3XL
Poids (mesuré en XL)
2 lbs (914 grammes)
Normes de sécurité
Certifié CE EN17092 A
Spécifications du pantalon Adventure Spec Mongolia
Couleurs
Gris/noir
Tailles
28 – 42 en incréments de 2 pouces ; normal, court, grand
Poids (mesuré en XL)
3.3 lbs (1510 g)
Normes de sécurité
CE EN17092 certifié AA

Achetez la veste Linesman ici

Achetez le pantalon Mongolia ici

FAQ

Qui fabrique le matériel Adventure Spec ?

Chris Colling et Dave Lomax, deux Anglais qui se sont rencontrés par hasard sur un sentier du Yorkshire, au Royaume-Uni. Ils sont ensemble depuis 2007.

Cet équipement est-il étanche ?

Plutôt à l’épreuve des éclaboussures. Adventure Spec affirme que ses vêtements s’inspirent du monde de l’alpinisme, où la superposition des couches permet de s’adapter aux conditions et où la réduction du poids est essentielle. C’est pourquoi des couches intérieures et extérieures sont disponibles, moyennant un supplément, pour compléter ces coquilles extérieures.

Quelle est la durabilité des équipements Adventure Spec ?

Le jury ne s’est pas prononcé, puisque le matériel de Jim est le premier que nous ayons vu, mais il semble être assez résistant jusqu’à présent. AS affirme que son objectif est de le garder léger tout en conservant sa force et sa durabilité, et que tout son matériel est conçu pour être facilement réparé sur le terrain afin d’augmenter la durée de vie du produit et de réduire les déchets.

Ressources supplémentaires

MO Testé : Revue des pneus Motoz Xtreme Hybrid / Xtreme Hybrid Gummy BFM

Peu importe : Des culs au-dessus de la bouilloire

Jim Hatch est un collaborateur de longue date de MO, qui a finalement atteint le sommet en faisant la couverture du dernier Road &amp ; Track avec une nouvelle Ferrari SF90 hybride. Rappelez-vous, c’est Illustrations de hachures pour tous vos besoins illustres.

Nous nous engageons à trouver, rechercher et recommander les meilleurs produits. Nous touchons des commissions sur les achats que vous effectuez en utilisant les liens de vente au détail dans nos revues de produits. En savoir plus sur la façon dont cela fonctionne.

Devenez un initié de Motorcycle.com. Recevez en premier les dernières nouvelles de la moto en vous inscrivant à notre newsletter. ici.